Eclairer sa façade et son jardin

0

Rentrer chez soi à la nuit tombée et être accueilli par une façade sombre n’est déjà guère avenant mais ensuite, encore faut-il marcher à l’aveuglette pour arriver jusqu’à la porte d’entrée.

Il existe pourtant de nombreuses solutions d’éclairage qui permettent de franchir le portail et d’être accueilli par une allée éclairée qui vous amène jusqu’à la porte du garage ou la porte d’entrée. Au-delà de son aspect sécurisant, la lumière confère une tout autre apparence à une maison. Il s’agit d’ailleurs d’une excellente façon d’accentuer l’architecture d’une construction ou d’autres éléments qui méritent d’être mis en valeur. L’éclairage extérieur concerne tout type d’habitation pour son côté fonctionnel car il permet d’accueillir les invités, mettre en valeur le jardin, son balcon, sa terrasse, baliser l’allée d’accès à la maison ou à l’espace détente situé au coeur du jardin et bien sur profiter du jardin pour des soirées festives.

Les solutions d’éclairage sont variées mais lorsque l’installation est réfléchie, le résultat est à la hauteur de vos attentes.

Le secret d’un éclairage judicieux tient en une seule consigne : une bonne répartition des points lumineux entre les zones nécessitant un éclairage d’ambiance ou plus intense.

Les lampadaires, par leur grande taille et leur forte puissance, sont à implanter judicieusement selon l’usage de l’espace extérieur. Privilégiez les modèles équipés d’un variateur d’intensité pour disposer d’un éclairage plus discret lorsque le besoin en éclairage devient moindre.

Les appliques permettent à la fois de mettre en valeur la façade et de produire suffisamment d’éclairage aux abords de la maison.

Les spots à encastrer s’installent au sol sur tout type de matériaux ou encore en hauteur pour un éclairage diffus et agréable. Ils ont l’avantage d’être orientables et encastrables (dans un faux-plafond, une bordure d’allée, le sol d’une terrasse …).

Les bornes, au sol ou sur pied, sont réservées à la délimitation d’une allée ou au repérage d’un endroit précis mais ne constituent pas un éclairage suffisant.

Les projecteurs à la lumière puissante et localisée se fixent aux murs ou au sol pour mettre en valeur un élément précis (la façade, la végétation, une statue …).

Les modèles à détecteur de mouvement sont à placer en hauteur afin d’éviter les déclenchements dus au passage d’animaux domestiques.

Ceux à détecteur crépusculaire sont dotés d’une cellule photoélectrique qui allume la veilleuse au coucher du soleil. Certains appareils combinent les deux fonctions.

Les lampes solaires ne nécessitent pas de branchement car elles sont alimentées par leur panneau solaire. Leur puissance étant limitée, elles sont avant tout une lumière d’agrément. Les modèles d’entrée de gamme ont une durée de vie faible et leur bilan écologique s’avère ainsi négatif. Il est donc recommandé d’opter pour des luminaires dont la batterie peut être changée.

En complément des lampes à poser, présentes en une kyrielle de design et idéales pour une ambiance cosy, les pots rétroéclairés viennent apporter une touche colorée dans le jardin ou autour de la piscine.

Certains luminaires sont également livrés avec des télécommandes qui permettent de régler le niveau d’intensité mais égalent les couleurs pour des ambiances sur-mesure.

L’éclairage extérieur peut être également associé à une horloge ; Le déclenchement est alors programmé à l’heure choisie. Il peut aussi être connecté et programmable à distance via une tablette ou un smartphone. Le must étant de le relier à un système domotique.

La sécurité avant tout : La cohabitation électricité et eau requiert de faire réaliser l’installation par un professionnel et de s’équiper de boitiers étanches pour éviter tout risque d’incendie ou d’électrocution.

Texte : C. MOREL – © Photos : SHUTTERSTOCK

Partager.

Répondre