VIVRE ZEN À L’EXTÉRIEUR

0

Après avoir conquis nos intérieurs, la notion de zénitude, en ces temps agités, a gagné nos espaces extérieurs.

Si vous aspirez à la détente et souhaitez bénéficier d’un havre de paix personnalisé, voici quelques pistes avant de vous lancer dans l’aménagement de votre coin bien-être.

Le jardin idéal n’existe évidemment pas, à vous de créer l’espace qui vous convient et dans lequel vous apprécierez de vous retrouver pour un moment de détente en vous inspirant de l’art japonais.

Quelle que soit la superficie à votre disposition, l’espace doit être dégagé et fluide. Tout accessoire inutile qui pourrait venir surcharger l’espace doit être éliminé afin de ne pas rompre l’harmonie qui s’en dégage.

Si vous disposez d’un grand jardin, il est recommandé de créer un coin zen, ombragé de préférence, à l’écart afin de pouvoir conserver une certaine intimité. Il est conseillé de l’installer à l’opposé de l’aire de jeux des enfants.

Les couleurs, les formes, les végétaux ainsi que les matériaux ont également une importance capitale qu’il convient de respecter pour obtenir l’harmonie qui caractérise un espace dédié à la sérénité.

L’AMÉNAGEMENT

L’ambiance de votre espace détente est conférée par la mise en place de divers éléments et de matériaux naturels, qui une fois associés, font apporter leur charme.

Son agencement ne s’improvise pas et requiert au contraire de penser en amont à l’emplacement des végétaux, des minéraux et bien sur, de l’eau pour réunir les codes d’une déco réussie. La réalisation d’un croquis s’avère la solution pour éviter les erreurs.

Si vous ne disposez pas d’un grand jardin, vous pouvez installer un petit coin zen avec simplement quelques mètres carrés dans un patio notamment. Vous pouvez choisir de créer une séparation avec des panneaux en bambou ou, au contraire, de le mettre en valeur. Aménagez votre espace en associant au bambou, une petite fontaine ou une vasque, un bonsaï, quelques rochers ou gros galets, des gravillons blancs et des petites lanternes.

LES MATÉRIAUX

Les matériaux naturels sont à privilégier. Vos bassins et cascades peuvent être réalisés en béton si vous ne disposez pas de roches.

Les galets, graviers, gravillons et le sable constituent vos meilleurs alliés car vous pouvez jouer avec les différents coloris et les tailles et créer des formes au sol pour une déco des plus personnalisées.

Le point d’eau, un incontournable dont la délicatesse et la pureté compense la dureté de la pierre ou du béton.

Il peut prendre l’aspect d’un mur d’eau, d’un étang miniature, d’un bassin décoratif, d’une cascade ou encore d’une fontaine installée. Le doux bruit de l’eau qui s’écoule vient renforcer l’atmosphère relaxante. Les plantes aquatiques telles que les nénuphars, le bambou, le papyrus, très gourmand en eau, sont du plus bel effet dans cet environnement. Lorsqu’il est habité de tortues ou de poissons qui mangent les moustiques, le bassin n’en est que plus agréable et fonctionnel.

LE CHOIX DES VÉGÉTAUX

Privilégiez les végétaux structurants tel le bambou, des petits arbustes comme le buis que vous pourrez tailler aisément et façonner à souhait dans des formes arrondies et harmonieuses qui rappellent les nuages. Les parterres de fleurs trop colorées sont à proscrire dans le coin zen. Ce type d’aménagement implique un entretien régulier et ne supporte ni les herbes indésirables, ni la présence de feuilles mortes sur les graviers et galets.

Vous pouvez choisir d’abriter du soleil et de la pluie votre petit coin de paradis. A cet effet, de nombreuses possibilités s’offrent à vous en fonction de votre budget, de la configuration du site et du design recherché.

Le carbet en bois présente sous divers modèles voire en kit pour les plus adroits. Il peut être complété par des voilages. Si vous disposez d’une pergola, sachez qu’elle peut être dotée de lames orientables motorisées afin de profiter de la lumière tout en vous protégeant des intempéries.

D’autres accessoires, moins onéreux mais très pratiques, permettent également de se protéger du soleil ou de petites averses tel le parasol à pied déporté. Il constitue une protection mobile d’autant qu’il peut être orientable et inclinable.

Les voiles d’ombrage constituent une alternative aussi décorative que fonctionnelle notamment lorsqu’elles sont réalisées sur mesure. Elles sont proposées en des formes, des matériaux et des couleurs variés pour s’harmoniser à votre environnement.

LE CHOIX DU MOBILIER

Au-delà de la végétation, l’ambiance du jardin est également générée par le choix du mobilier outdoor. Son matériau, sa forme et sa couleur apportent la touche finale. Un coin zen se conçoit avec un mobilier aux formes épurées et aux couleurs rappelant le naturel. Le bois et les matières naturelles (comme le lin) sont évidemment très esthétiques et plébiscitées pour leur élégance. D’autres matériaux (résine tressée, vinyle qualité marine, structure en alu, toile textilène) se prêtent à toutes les formes. Ils sont reconnus pour résister aux rayons du soleil et à la pluie et s’avèrent faciles d’entretien.

LES ACCESSOIRES

Adoptez des accessoires d’inspiration asiatique pour restituer l’esprit zen avec des poteries ou des statues de Bouddha, Ganesh, Shiva et autres divinités asiatiques disponibles en toutes tailles et dans divers matériaux.

L’ÉCLAIRAGE

Il doit être adapté à la taille du jardin et à son usage, c’est pourquoi, il est préférable de privilégier les lumières douces dans le coin zen et des points lumineux dédiés à l’éclairage dans les autres zones.

Les lanternes disposées entre les plantes permettent de donner vie au jardin sans provoquer une luminosité dérangeante ou stressante. Les modèles en pierre s’allient idéalement au concept zen.

INSTALLER UN SPA

Pourquoi ne pas choisir d’apporter une note de modernité pour prolonger votre coin zen. Le spa est l’équipement de relaxation par excellence. Il peut s’installer sur une terrasse, sous un carbet ou une pergola que vous pouvez orner de plantes telles des fougères, des orchidées… pour une note de fraîcheur.

Autrefois destiné aux établissements luxueux ou dans les centres de cure thermale, le spa a bénéficié d’un effet de démocratisation et s’est installé chez les particuliers.
La balnéothérapie est effectivement à portée de beaucoup de foyers avec des modèles devenus très accessibles en termes de prix.

Une condition à respecter : s’assurer que le sol sur lequel vous souhaitez l’installer est assez résistant pour supporter son poids en prévoyant une dalle de béton.

Les abords du spa participent à l’atmosphère de votre îlot de détente. Vous pouvez opter pour l’harmonie totale avec une plage de gazon naturel ou synthétique, l’élégance d’un deck en bois ou en composite ou bien choisir de créer un contraste avec un matériau plus moderne tel que le béton décoratif, qui orné par exemple de galets polis, rappelle l’aspect zen du lieu.

Vous avez le choix entre plusieurs types de spa avec des modèles d’angle, encastrables ou semi-encastrables, portables. Les diverses possibilités d’habillage et de couleurs de la cuve permettent de les intégrer dans l’environnement avec élégance. A chaque place sont associés non seulement une ergonomie (place assise ou allongée) mais également un type de massage grâce à la variété des jets disponibles. Sa taille standard du spa est de 3 à 4 personnes mais il existe des versions plus intimes ou à l’inverse familiales qui peuvent accueillir une dizaine de personnes.

Le spa de nage, plus imposant, dispose de plusieurs types de jets et permet la nage à contre-courant.

Le spa à débordement, très esthétique, est doté de goulottes dans lesquelles l’eau déborde afin d’être filtrée et réinjectée dans le bassin.

Diverses options viennent compléter l’offre avec l’ajout de jets supplémentaires, un éclairage multicolore par lampes LED, la diffusion d’huiles essentielles pour favoriser la relaxation, l’installation d’un écran, d’un lecteur de musique, d’appuie-tête pour améliorer votre confort, de porte-gobelets…

Enfin, dernier-point et non des moindres, ne négligez pas la sécurité des enfants en interdisant l’accès au spa par la présence d’une couverture équipée d’une fermeture.

Texte : Christine Morel
Photos : Angel St-Benoit/Fotolia

Partager.

Répondre