OCEOM, ORFÈVRE DE LA NATURE

0

Depuis près de 20 ans, Jean-Pol JACOB développe une collection de bijoux très originale et unique aux Antilles. Il transforme les rejets marins et les coquillages qu’il a récolté lors de plongées ou sur les rivages de l’archipel pour leur donner une nouvelle vie sous forme de pendentifs, broches, boucles d’oreilles et bagues.

Chaque produit marin (étoile, coquillage, oursin, algue, corail, crustacé… ) ainsi collecté se transforme sous ses mains expertes en une création unique après avoir été baigné dans de l’or 24 carats, parfois associé à des couleurs brutes ou des textures végétales et minérales (écorces, graines, pierres, perles…). Après un minutieux travail de préparation, l’or devient un véritable révélateur des minuscules architectures et reliefs ciselés par Dame Nature.

Un procédé que Jean-Pol, véritable autodidacte, a expérimenté lui-même tel un alchimiste ou chef cuisinier qui élabore des nouvelles recettes. Cet ancien technicien en arts graphiques s’est lancé un peu au hasard dans l’aventure en rachetant un petit atelier de réparation de bijoux en 1995 à Gosier. Il est alors fasciné par les nombreux éléments offerts par la mer et la nature tropicale. De cette observation méticuleuse va naître l’idée de les transformer en bijoux. Il présente ses premières pièces lors d’expositions dans des hôtels, les forums d’artisanat, et remporte aussitôt du succès. En 1998, il s’installe à Marie-Galante où il ouvre sa propre boutique.

Dans son container-laboratoire, cet artiste travaille seul afin d’assurer à chaque étape de fabrication, une qualité et une finition irréprochable.

Son mode d’approvisionnement atypique et le temps de réalisation de chaque création imposent une fabrication artisanale de petites séries uniquement. Son inspiration et sa créativité étant sans limites, ses pièces sont sans cesse renouvelées pour le plus bonheur de ses clients.

Son fameux « dollar des sables  » a considérablement contribué à sa réputation dans les îles alentour. Ce pendentif est devenu un bijou emblème de Marie-galante. Jean-Pol fut également le créateur d’une médaille remise à Laurent Voulzy en hommage à sa chanson « Belle-Ile-en-mer » et d’un trophée remis au vainqueur de la 2e édition en 2009 de la transat Belle-Ile-en-mer – Marie-Galante.

Jamais à cours d’idées, il travaille actuellement sur la création d’une gamme de cadrans montres de luxe en partenariat avec un horloger-joaillier Suisse. Affaire à suivre…

Avis aux amateurs, l’essentiel des collections sont visibles à la boutique-expo de Grand-Bourg. Une partie des créations sont disponibles dans les deux villages artisanaux de Grande Terre situés à Sainte-Anne (chez SUD) et à Saint-François (chez NOSY KEL) ou encore par commande en ligne sur son site web www.oceom.fr

Texte : Christine Morel
Photos : OCEOM

OCEOM/Jean-Pol JACOB
Avenue du Dr Marcel ETZOL
97112 Grand-Bourg de Marie-Galante
Tél. : 0590 97 58 86
Boutique- Expo OCEOM/Terre & Mer ouverte le matin de 9 h à 12 h

Jean-Pol Jacob en 5 dates

– 1996 : 1ères expositions en hôtels et dans les forums d’artisanat de Ste-Anne et Trois-Rivières.
– 1998 : Installation à Marie-Galante et distribution des créations dans les boutiques de Guadeloupe et de Martinique.
– 2001 : Ouverture d’une Boutique-Expo présentant l’artisanat des îles et les productions OCEOM à Grand-Bourg.
Partenariat avec quelques galeries d’art en Métropole
– 2007 : Médaille pour la Transat Belle-Ile-en Mer/Marie-Galante
Rencontre avec Laurent Voulzy. Création d’un trophée pour la 2e édition de 2009
– 2014 : Exposition sur Pointe-à-Pitre
Expo itinérante dans la Caraïbe (détails à retrouver sur son site).

Partager.

Répondre