ODILE ARTÉON : LA LUMIÈRE, ESPRIT VIVANT

0

Odile Artéon vivait à Saint Jean-de-Luz, au Pays Basque, avec comme havre de paix et de création la maison de l’infante. Pour notre bonheur, elle est venue avec délicatesse déposer pinceaux et feuilles d’or sur notre île.

Séduite et obsédée par la lumière et la perfection sphérique, Odile Artéon traverse l’Océan pour s’installer à l’île de La Réunion, « là où la lumière est exceptionnelle » dit-elle.

Tout est lumière, la vie est lumière, l’art est lumière… «  Je peins en fonction de l’énergie que je reçois grâce à la méditation. Cette énergie positive irrigue mes œuvres, et sans en prendre conscience, les visiteurs reçoivent en retour ces belles ondes ».

Avec une tendresse débordante et une émotion profonde, Odile pose délicatement ses feuilles d’or et l’œuvre, toute en rondeur, prend forme…

Odile est autodidacte, toutefois l’année qu’elle a passé chez Baudry, à Paris, en compagnie du styliste Promod , aux côtés d’Ana Maria Sorozabal et de son extraordinaire technique picturale a été riche d’enseignement et décisive.

Le parcours d’Odile est fait d’une succession de préoccupations. Après avoir réalisé des portraits de son entourage, elle part en Andalousie puis aux Etats-Unis pour réaliser de gigantesques fresques murales, des patines, des trompes l’œil…

Odile passe d’un tableau à la décoration murale avec une aisance déconcertante : « le mur est pour moi un tableau géant, je travaille en ombre et lumière perchée sur des échafaudages. Plus les formats sont vastes et plus j’ai la possibilité de mettre à profit mon goût de la matière abondante ».

« J’ai eu aussi ma période « lin », mon atelier était alors envahi d’immenses tentures. A La Réunion, j’ai posé sur du tissu les fruits tropicaux, les piments verts et rouges… Le résultat est assez attrayant, mais je me sens plus proche de mes sphères dorées, de la couleur du soleil, qui inonde notre quotidien. Pour peindre je dois être en paix avec moi-même, ressentir l’authenticité du moment, être libérée des émotions perturbatrices, me sentir libre et lâcher prise. J’aime faire rêver… La dernière exposition d’Odile « danse dans la lumière » avec ses écritures magiques est éclatante de beauté, de féminité et de spiritualité.

Ses œuvres, véritables soleils vivants nous entrainent dans un monde aérien et intemporel.

Contact : Odile-arteon.com

Texte et photos : © Corine Tellier

Partager.

Répondre