Choisir son sol extérieur

0

Vous souhaitez réaménager une terrasse, créer un espace détente dans le jardin, une allée piétonne permettant d’accéder de votre habitation au jardin et inversement, un parking pour le stationnement de votre véhicule…

A chaque situation, ses solutions et pour faciliter votre choix, nous vous proposons un tour d’horizon des revêtements extérieurs à votre disposition. Chaque matériau possède ses propres caractéristiques qui sont à prendre en compte selon la destination de votre aménagement. À titre d’exemple, le revêtement d’une allée piétonne ne nécessitera pas les mêmes performances que celui d’une allée carrossable. Quelle que soit l’option que vous allez retenir, gardez à l’esprit que le matériau doit, au-delà de l’aspect budgétaire et esthétique, répondre à des exigences en termes de résistance aux chocs, aux rayons du soleil et aux moisissures. Si vous n’êtes pas un bricoleur aguerri, ce type d’aménagement nécessite généralement de faire appel à un professionnel pour obtenir un travail de précision qui vous garantira sa pérennité.

Les matériaux

Avant de vous lancer dans les travaux, posez-vous tout d’abord les bonnes questions. Quelle est la nature du sol, quel va être l’usage de cet aménagement, quelles sont les contraintes engendrées par la nature du sol ou l’utilisation de cet espace (Entre autres : est-il protégé de la pluie et des rayons du soleil, est-il proche de la piscine, surtout si l’eau est traitée au chlore…) et enfin la question essentielle : Quel est le budget consacré à ces travaux ?

Si votre choix se porte sur le bois, il est impératif de choisir une essence résistante au climat mais également aux insectes xylophages et aux termites. Le bois issu d’Europe ne dispose pas naturellement de cette protection. Il doit faire l’objet d’un traitement par autoclave qui l’imprègne de produits conservateurs écologiques et non toxiques. La classification de traitement des bois s’avère précieuse car elle permet de définir ensuite son usage en intérieur ou en extérieur. Il existe également des essences de bois rouge issues d’Amérique du Sud, résistantes naturellement, qui conviennent à un emploi extérieur sous nos latitudes.

Le composite, mélange de résines plastiques et de fibres de bois, est disponible en divers coloris. Il reproduit un rendu similaire à celui du bois sans l’inconvénient de son entretien régulier de par sa résistance à l’humidité. Autres atouts des lames composite : Elles ne se fendillent pas, évitant ainsi les fameuses échardes des lames de bois usées et elles se nettoient à l’aide d’une simple serpillière. Il faut toutefois veiller à opter pour un revêtement composite de qualité, sous peine d’être rapidement déçu, car les lames disponibles sur le marché ne présentent pas les mêmes caractéristiques.

Le caillebotis reste une solution raisonnable financièrement et assez simple d’installation pour aménager une petite terrasse. Ce matériau peut constituer une solution pour les petits budgets ou encore pour des locataires qui pourront ainsi les démonter lors d’un prochain déménagement.

Dans le même esprit ou encore pour les impatients qui souhaitent bénéficier d’une terrasse très rapidement : exit les contraintes de préparation du terrain avec le plancher autoportant clipsable ; Facile à poser, il s’installe sur tout type de sol sans outils et sans la pose préalable de lambourdes, de plots ou d’une dalle béton. Ces dalles se clipsent entre elles très facilement en un temps record. Les finitions sont assurées par des angles et des bordures extérieurs et en pente pour un meilleur confort mais également plus de sécurité en évitant de se cogner les pieds sur les dalles.

Pour privilégier l’aspect naturel, pourquoi ne pas oser le gazon artificiel ! Disponible en rouleau, il se présente sous diverses qualités jusqu’à résister aux rayons du soleil, au chlore et à l’arrachement. La pelouse synthétique permet de disposer d’un espace toujours impeccable à l’aspect fraîchement tondu et pourtant sans entretien particulier, si ce n’est un brossage pour les plus méticuleux. Cette alternative est idéale pour aménager la terrasse d’un appartement en petit coin de verdure sans travaux complexes ; A titre d’exemple, votre terrasse dotée d’un carrelage démodé se métamorphose sans efforts en un espace détente accueillant.

Les carrelages sont assez répandus pour leur simplicité d’entretien, leurs tarifs abordables et leur grande variété d’aspects, de textures, de formes, de formats, de coloris, de motifs. Certains bénéficient d’un traitement anti tâches, très pratique pour un usage extérieur. Les carreaux bénéficient de classements et de normes afin de repérer leur résistance à l’usure, leur degré de glissance des pieds nus et des pieds chaussés, par exemple. Les carreaux émaillés sont d’ailleurs à éviter à cause des risques de glissade sur sol mouillé. Ce revêtement permet de disposer d’un sol à l’aspect de la pierre, du béton, du bois, de l’ardoise… qu’il peut imiter à la perfection.

Les pavés autobloquants, présents sous diverses formes, sont capables de supporter le passage de véhicules car ils s’encastrent les uns dans les autres. Si les pavés en pose libre sont plus complexes à mettre en oeuvre, ils ont l’avantage d’être disponibles en une variété de couleurs et de formes. Quant aux pavés moulés, moins épais et plus rapides à installer, ils ne conviennent pas aux surfaces carrossables et ne sont donc pas adaptés pour un parking. Le béton constitue désormais, non plus un élément de construction basique, mais à l’inverse, il s’inscrit parmi les revêtements dans la tendance par ses diverses possibilités d’aménagements et ses caractéristiques ; Outre sa robustesse légendaire, il a effectivement la faculté de s’adapter à toutes les formes, de se colorer au gré des envies ou encore de copier les autres matériaux.

Le béton décoratif s’avère également facile à entretenir. Il se présente sous diverses finitions à l’image du béton désactivé. Il est reconnu pour ses propriétés antidérapantes grâce aux granulats qui restent en surface et qui lui procurent un léger relief. Son aspect est similaire aux gravillons mais très agréable au toucher. Le béton lavé, très proche du béton désactivé, subit, en plus, le passage d’un nettoyeur à haute pression qui fait apparaître les gravillons.

Le béton imprimé laisse apparaître des motifs en relief très variés pour une personnalisation de l’espace. Ces types de réalisation doivent être confiés à des professionnels maîtrisant la technique de pose afin de bénéficier d’un ouvrage pérenne.

La pierre reconstituée, issue de carrières locales et fabriquée à partir d’agrégats naturels, a su s’implanter sur le marché des revêtements de sols extérieurs grâce à son aspect contemporain. Elle est très pratique sur une plage piscine car elle a l’avantage de ne pas absorber les rayons du soleil et de rester ainsi confortable même pour des pieds nus. Proposée sous forme de dalles ou de pavés, la pierre reconstituée est disponible en divers formats. Elle se pose sur un lit de sable ou scellée au ciment colle. Sa teinte oscille généralement entre une gamme allant du blanc cassé à l’ocre selon sa carrière de provenance.

Le granulat de marbre, alliage de résine et de pierre naturelle, constitue un sol décoratif et drainant. Il permet de créer des motifs sur mesure, des frises, d’associer plusieurs couleurs, d’y insérer un éclairage…

QUEL MATÉRIAU POUR QUEL SOL ?

Créer une allée piétonne

Une allée de graviers, de galets, la mise en place de pas japonais ou de traverses en pierre naturelle, voici parmi les solutions les plus simples à réaliser. Vous pouvez jouer avec les tailles et les coloris pour créer des formes originales et disposer d’une allée personnalisée. La pose de dalles en pierre naturelle ou reconstituée, en bois, de pavés de béton, certes plus complexe à réaliser, convient également à ce type de réalisation.

Aménager un parking ou une allée carrossable

Sa robustesse est soumise à la qualité de la préparation du sol et à sa conception. Privilégiez les dalles béton carrossables, les pavés en pierre naturelle dont les performances permettent de supporter le poids d’un véhicule. Ces matériaux sont disponibles dans un vaste choix de formes et de coloris.

L’aménagement d’une terrasse

Si le sol est compact ou recouvert d’une pelouse, orientez-vous vers un carrelage ou un dallage d’une grande épaisseur, des pavés ou des dalles en béton. Quant aux lames en bois ou en composite, elles s’installent alors sur des plots ou du sable. Pour un sol bétonné, nombreuses sont les possibilités telles les dalles ou lames en bois ou composite à poser sur des lambourdes. Les revêtements de type carrelage, pierre naturelle, gazon synthétique… sont également parfaitement adaptés.

TEXTE : C. MOREL – © PHOTOS : FOTOLIA

Partager.

Répondre