Quelle peinture pour quel usage ?

0

Le marché de la peinture s’est considérablement renouvelé avec, entre autres, des évolutions induites par une réglementation visant à protéger l’environnement. Les fabricants ont su rapidement réagir et proposent désormais des produits répondant à la norme NF ou à un Ecolabel en vue de permettre au consommateur de distinguer les produits les plus écologiques.

Pour bien choisir le type de peinture à utiliser, il suffit de vous interroger sur vos attentes car chaque produit peut apporter un aspect réellement différent à chaque pièce. Car au-delà de ses caractéristiques techniques, la peinture s’avère un excellent allié déco pour apporter un cachet particulier à une pièce.

S’il existe des produits conçus pour l’extérieur et d’autres pour l’extérieur, la différence ne se limite pas à ce niveau. Vous aurez effectivement à choisir ensuite entre deux grandes familles de peintures ; La peinture acrylique communément appelée peinture à l’eau et la peinture à l’huile désignée sous le terme glycéro. Et, à ceci, s’ajoutent les types de finitions et les peintures spécifiques.

Leurs différentes caractéristiques et le type de support impliquent des modalités d’applications diverses entre pinceau, rouleau, spatule ou taloche.

Les types de peinture à votre disposition

La peinture acrylique (ou à l’eau) est composée d’une résine synthétique qui se dilue dans l’eau et ne contient que peu, voire aucun solvant, ce qui la place au rang des produits écologiques. Elle est de plus en plus présente sur le marché. Elle sèche rapidement et ne diffuse que peu d’odeur (voire aucune). Ses outils se nettoient simplement à l’eau. Une réserve toutefois, elle n’est pas lessivable.

La peinture glycéro (ou à l’huile) permet une application rapide mais elle nécessite un temps de séchage plus lent et occasionne des odeurs. Le nettoyage des pinceaux s’effectue à l’aide d’un solvant. Ce type de peinture, qui contient des solvants, tend à s’effacer au profit d’une peinture de dernière génération plus écologique ; La peinture Alkyde est, pour sa part, constituée de résine synthétique. Elle bénéficie des avantages des deux peintures précédentes et s’avère très solide et résistante à l’humidité.

Ces produits s’appliquent en monocouche sur une surface parfaitement préparée ou neuve avec une sous-couche adaptée au support. Dans les autres cas, deux couches sont nécessaires.

Les peintures spécifiques

Il existe également des peintures spécialement conçues pour des supports bien particuliers tels le plâtre, la fibre de verre, le verre, le métal, le béton ou encore le bois. Mais vous trouverez également des peintures faisant appel aux dernières technologiques pour un meilleur confort au quotidien.

La peinture anti-bruit

Lancée par une marque réputée, cette gamme insonorisante, déclinée en de nombreux coloris, permet de réduire les bruits extérieurs. Elle agit comme un coussin d’air absorbant grâce à des microbilles capables de stocker l’air. Les tests du Centre Scientifique du Bâtiment ont montré une diminution de moitié de la perception du bruit.

La peinture anti-insectes

L’insecticide est concentré à la surface de la peinture et il se libère au contact des pattes de l’insecte (araignée, cafard, mouche, moustique, fourmi …) qui meurt rapidement. Des études ont démontré que ce procédé ne présentait pas de danger toxique pour l’homme ou les animaux de compagnie.

La peinture décorative

Une solution idéale pour laisser parler votre créativité. Entre les différentes techniques et produits à disposition, vous pouvez obtenir des effets de matières à profusion. Ces produits sont à appliquer sur le support après une préparation spécifique. Vous pouvez ainsi créer une pièce dont les murs sembleront parés de terre cuite, de briques, marbre, de bois, béton ciré… Ces effets permettent d’obtenir des pièces à l’esthétique recherché et à l’ambiance unique selon le type de finition.

Les finitions

Chaque peinture se décline en trois finitions qui déterminent l’aspect final de vos murs. Veillez à bien choisir une finition qui convienne à la fois à vos attentes et au support.

Ainsi, une finition mate va atténuer les imperfections du support alors que l’aspect brillant, qui apporte certes de la luminosité, va, à l’inverse, faire ressortir les défauts d’un mur ou d’un plafond. L’aspect satiné apporte un effet soyeux et procure l’avantage de conserver les volumes.

Les deux types de finition ont l’avantage d’obtenir des murs lessivables, ce qui est bien pratique dans une salle de bains ou encore dans une cuisine où peuvent se produire des éclaboussures de graisses.

Peindre l’extérieur

Nos régions sont, certes, épargnées par le gel mais c’est aux puissants rayons du soleil et à l’humidité que les peintures extérieures doivent faire face. Privilégiez les produits conçus pour les façades spécialement étudiés pour résister à ces contraintes. Ils permettent également de réduire l’arrivée des champignons et mousses. Certains produits sont renforcés par une résine élastomère qui les rend plus résistants aux UV tout en préservant leur teinte initiale.

Une façade en bois peut être peinte ou lasurée

La lasure protège de l’humidité et des insectes xylophages tout en laissant respirer le bois. Ce produit est disponible dans une large gamme de teintes allant de l’incolore au plus foncé. Sachez que le rendu d’une même teinte est différent selon le type d’essence sur laquelle la lasure est appliquée.

Quant à la peinture, acrylique ou glycéro, disponible en tous coloris, elle permet de masquer les imperfections d’un mur et autorise toutes les audaces en termes de couleurs.

Peindre un meuble en bois

Si vous souhaitez redonner un coup d’éclat à un meuble ou encore le relooker pour l’intégrer dans un nouvel intérieur, sachez que les peintures spéciales pour meuble permettent une application directe sans avoir à passer par l’étape fastidieuse du ponçage. Vous avez le choix entre diverses possibilités (lisses, effet craquelé, aspect rouillé, effet cuir, métal, paillettes, céruse …).

Peinture lavable et lessivable, quelle différence ?

Tout dépend de la composition de la peinture. Les acryliques sont lavables, vous pouvez simplement laver votre mur à l’aide d’une éponge humide car elles peuvent être altérées par les produits ménagers. Les peintures de type glycéro ou alkyde sont, elles, lessivables car elles peuvent supporter les produits nettoyants. Elles sont ainsi recommandées pour la cuisine.

A chaque pièce sa peinture ?

S’il n’existe pas de peinture « spécial cuisine », il est toutefois conseillé d’utilisé un produit recommandé pour les pièces humides (salle d’eau, WC) ou encore une peinture satinée ou brillante de bonne qualité afin qu’elle résiste à la chaleur, à la condensation et au lessivage.

Si votre plafond de cuisine est marqué par des défauts, étant moins sujets aux éclaboussures de graisses que les murs, vous pouvez optez pour un fini mat, pour cette partie de la pièce. Ce type de finition participe à masquer les imperfections du support.

Pour les pièces à vivre et les chambres, les finitions mates sont préconisées pour apporter une sensation de confort et un aspect cosy.

Pour les couloirs, sujets au passage, ou encore les chambres d’enfants, optez plutôt pour une peinture lessivable en version brillante ou satinée.

Côté couleurs, optez pour des couleurs toniques pour le séjour, la cuisine, la salle de bain et préférez les tons apaisants pour les chambres.

Modifier la perception d’une pièce

Une astuce qui se réalise simplement par le bon choix de la bonne couleur car les teintes claires agrandissent un espace tandis que les tons sombres donnent la sensation d’une pièce plus petite.

La puissance des rayons du soleil influe également sur le choix des couleurs d’une façade. Si les couleurs claires ont l’avantage de réfléchir ses rayons et ainsi de limiter l’apport de chaleur, une teinte trop claire peut s’avérer éblouissante.

Texte : CHRISTINE MOREL
Photos : Fotolia

Partager.

Répondre