MAITRISEZ L’ÉNERGIE DURABLEMENT

0

Texte : Carol’ann Ajanany

Nous avons la chance de bénéficier du soleil toute l’année, avantage considérable pour le chill et le farniente mais au-delà de nos modes de vie en extérieur, le soleil est une ressource intarissable afin de mieux maitriser l’énergie de nos constructions. Lors de la conception de votre maison ou dans le cadre d’un projet de rénovation, il convient dorénavant de se poser la question de l’énergie solaire comme ressource alternative et outil de choix dans la maitrise du budget du foyer.

Il existe plusieurs façons d’exploiter l’énergie solaire, à intégrer différemment selon le degré de maturité de vos projets de construction ou de rénovation.

L’énergie solaire passive, longtemps négligée, est désormais une évidence lorsque vous faites l’acquisition d’un terrain ainsi que les choix d’orientation de la maison et la disposition des pièces. Elle a l’avantage d’être complètement gratuite et pourtant très efficace. Elle intervient également dans le choix des matériaux et des ouvertures pour bénéficier au maximum de la lumière naturelle et d’une température idéale.

Dans un second temps, votre habitation peut s’équiper grâce à l’énergie solaire thermique. Un mix de ressource naturelle et artificielle afin de maximiser les performances de la maison. L’énergie solaire servira par exemple à chauffer l’eau d’un ballon tampon ou encore un four solaire pour la cuisine.

Enfin l’énergie solaire photovoltaïque, plus connue car très visuelle et facilement identifiable sur les toits de nos habitations transforme non pas la chaleur mais l’énergie elle-même des rayons en électricité. Ce qui permet, peu importe la variation des températures, de pouvoir bénéficier du rayonnement toute l’année et tout au long des heures d’ensoleillement. De plus le développement de la technologie a considérablement aidé à maitriser les coûts d’installation qui sont devenus très attractifs en quelques années seulement. La pose a été simplifiée et peut s’envisager à n’importe quelle étape de la vie de votre bâtiment, montés sur châssis et posés sur le toit ou au sol, c’est la solution la plus utilisée lors d’une démarche de transition énergétique de la maison. De plus les constructeurs font de plus en plus d’efforts afin de proposer des panneaux qui soient recyclables et préserver ainsi les arguments écologiques des installations.

Afin de rentabiliser au mieux votre installation, sachez qu’il existe plusieurs façons d’exploiter l’énergie produite par vos panneaux photovoltaïque :

  • L’autoconsommation totale sous conditions de posséder une installation de moins de 3kwc
  • L’autoconsommation totale avec la revente de la production en surplus d’électricité
  • La revente totale dans le cas où vous possédez une très grande surface que vous souhaitez rentabiliser

Selon le scénario envisagé, différentes aides financières peuvent s’adapter à votre projet et vous aider à financer vos travaux au nom de la transition énergétique. Les professionnels du secteur sauront vous guider dans les différentes démarches à mener.

L’autoconsommation est cependant l’option la plus présentée par les fournisseurs d’énergie car elle permet non seulement de réduire sa facture, gagner en indépendance ainsi que produire en quantité juste.

Climatisation solaire

Le besoin de climatiser est indéniable, le confort d’une pièce fraîche quand vient le carême, d’une température maîtrisée dans les chambres des enfants ou plus récemment, transformer votre salon en bureau, dans le calme et le frais tout au long de la journée pour le télétravail est un poste de dépense supplémentaire en plus de ne pas participer à l’amélioration des efforts sociaux en matière d’écologie. La climatisation solaire est désormais possible même si sa technologie reste encore à développer afin de la rendre plus accessible. Mais les chiffres annoncés ont de quoi faire réfléchir, une consommation 20 fois inférieure à un climatiseur classique mais aussi l’annulation des rejets de fluides nocifs pour l’environnement. A l’achat en revanche, actuellement, il faut compter un surcoût de 50% par rapport à une installation classique. D’où l’intérêt de la progression du marché afin de permettre la réduction des coûts de production et d’installation tout en augmentant les capacités de couverture de surface.

N’oublions pas la cuisine !

C’est une des pièces où l’on ne pense pas forcément à l’intérêt d’une source d’énergie solaire et pourtant, il est possible de réaliser de belles économies tout agissant pour la planète à partir de ses plaques de cuisson ou son four. Ces équipements même s’ils sont dorénavant proposés dans des versions dites plus écologiques depuis la mise en place de système de notation par ordre alphabétique, sont malgré tout une source de dépense économique et écologique importante. Mais l’offre tend à se diversifier, en passant par les barbecues, autocuiseur ou cuiseur vapeur, les particuliers ont de plus en plus de choix sur le matériel à énergie solaire sans pour autant passer pour des marginaux.

Partager.

Répondre