BIENVENUE DANS LE MONDE DE BRUNO COIFFARD

0

Bruno Coiffard est un artiste discret qui aime à rappeler son autodidaxie se remémorant simplement dessiner depuis sa plus tendre enfance sur les coins de table. S’il apprécie la mise en lumière de ses œuvres aujourd’hui, il n’a toutefois franchi le pas qu’en 2004, encouragé par son entourage.

C’est par pur hasard qu’il s’initie aux premiers outils d’infographie qui voient le jour au milieu des années 80. Il se découvre alors une aisance pour le métier de graphiste et évolue vers la fonction de directeur artistique dans des agences de communication. Une activité qui lui permettra par ailleurs d’assouvir sa passion : Les voyages.

L’âme vagabonde de Bruno Coiffard l’a entraîné aux quatre coins du monde. Après 4 ans passés à Saint-Martin, il pose définitivement ses ailes en Guadeloupe en 1998 où il exerce toujours son métier de graphiste en free-lance.

Un processus de création original et unique.

Bruno Coiffard semble le seul au monde à utiliser cette technique singulière pour laquelle plusieurs phases sont essentielles : Il travaille tout d’abord à retranscrire le plus fidèlement les images issues de son imagination au crayon puis à l’encre de chine. Vient alors l’étape de la numérisation du dessin. Ensuite l’artiste utilise un outil que les graphistes reconnaîtront : la courbe de Bézier. Cette technique, qui requiert une maîtrise parfaite du logiciel, consiste à retracer point par point le dessin original. La colorisation s’effectue enfin à l’aide du logiciel vectoriel Illustrator.

Ce procédé permet d’obtenir un dessin vectorisé et non pas une photo ; Ainsi, ses illustrations peuvent être agrandies à l’infini dans le format souhaité sans nuire à la qualité de l’image.

Bruno Coiffard propose ses œuvres sur toile, sur papier ou tout autre support. Bien que sa technique de création lui permette de reproduire un dessin à l’infini, il s’astreint cependant à limiter l’impression à 10 exemplaires. Chaque œuvre est numérotée de 1 à 10 et accompagnée d’un label d’impression d’art certifié par l’imprimeur et remis à l’acheteur.

Ne vous arrêtez pas à la première lecture de ses oeuvres, approchez-vous et prenez le temps de vous attacher à la kyrielle de détails disséminés. Vous y découvrirez des clins d’œil ponctués de messages personnels, historique et/ou philosophique tant dans le dessin principal que dans la frise. Les œuvres sont réalisées avec une telle minutie que vous serez surpris de leur intensité et de leur sens caché. Les messages y sont pluriels. Ses expériences de vie heureuses ou malheureuses, ses rencontres… constituent la genèse de son univers pictural. Son œuvre « Main bleue » représente son parcours personnel : Chaque palier constitue une étape dans la vie de l’artiste débutant à Angers, sa ville natale, mais sa ville d’adoption « Saint-Nazaire » reste sa « ville de cœur, ville portuaire, ville ouvrière par excellence, où dockers, boxers, et déjantés partagent le blanc limé sous l’éclairage du sémaphore ».

Bien qu’athée, Bruno Coiffard fait référence à la religion à l’image de sa reproduction de La Cène, de « Acta est fabula » ou « Eden ». Il se nourrit également de l’histoire ou de l’actualité qu’il aborde sous des angles parfois surprenants ou avec une pointe d’humour à l’instar de « Phantasm d’Eléna ».

Bruno Coiffard prépare une prochaine série consacrée à sa réflexion sur la mutation et la standardisation de l’être humain en vue de s’adapter aux carences de la terre.

Pour connaître l’actualité de Bruno Coiffard, consultez sa page Facebook.

0690 45 45 12
creationbjc@gmail.com

Texte & Photos : Christine Morel
Simax Communication

Partager.

Répondre