Comment moins polluer ?

0

Chacun d’entre nous peut participer, par des gestes simples, à protéger l’environnement en polluant moins notre planète.

Ces actions éco-citoyennes ne concernent nullement qu’une poignée d’utopistes rêvant d’un monde meilleur ; La plupart sont à la portée de tous et ne requièrent que de s’y intéresser afin de les mettre en pratique. Sachez que la préservation de la nature influe, certes, sur la beauté de nos paysages mais surtout sur la qualité de l’eau et de l’air que nous respirons. Les gestes que nous ne faisons pas aujourd’hui, sous prétexte de manque de temps, d’idées ou d’un manque d’intérêt se ressentent d’ores et déjà et sont, entre autres, la cause du développement de certaines maladies.

Et pourtant, quelques précieuses astuces des plus simples à réaliser chez soi, permettent de faire les bons choix sans toutefois se compliquer l’existence. Il s’agit essentiellement de modifier nos modes de vie notamment en termes de consommation tout en préservant votre confort.

Les produits écologiques sont à votre portée

Les gammes biologiques destinées à l’entretien intérieur et à la rénovation extérieure de la maison éliminent toutes les salissures sur tout type de surfaces jusqu’au traitement du calcaire, entretien des sanitaires et canalisations. Une gamme est spécialement dédiée à l’extérieur (anti-mousse, décapant de façades et de sols, pour tous les supports,) , également les antidérapants et les produits aqueux pour imperméabiliser toutes les surfaces dont le bois et les conserver dans leur état d’origine …) remplacent avantageusement les produits dotés de substances chimiques.

Une gestion économe de nos ressources

La climatisation et la production d’eau chaude, lorsqu’elle est électrique, constituent les plus gros consommateurs d’électricité. De plus en plus de foyers s’équipent de chauffeeau solaires, remplaçant les installations électriques qui se révèlent pourtant moins chères à l’achat. Un climatiseur peu ou pas entretenu entraîne, non seulement, une surconsommation d’énergie, réduit sa durée de vie mais il peut également présenter un risque pour la santé des occupants. La climatisation doit être régulièrement entretenue en vue d’éliminer les bactéries, les poussières et les nombreuses particules à l’origine d’allergies. Privilégiez les entreprises utilisant des produits à base d’actifs naturels.

Moins énergivore, la brumisation est une bonne alternative pour lutter contre la chaleur et les assauts des moustiques sur votre espace extérieur (terrasse, jardin, espaces ouvert, serres, etc). La location de la brumisation est une alternative avantageuse pour vos manifestations. Pour l’assainissement de l’air d’une pièce (chambres, bureaux, locaux) , il existe une gamme de purificateur d’air de qualité médicale qui neutralisent les polluants atmosphériques, les bactéries, les virus, poussières et de poils d’animaux pouvant être présents dans l’air.

Tous les appareils électroménagers font l’objet d’un classement obligatoire. L’étiquette énergie fournit des indications sur les performances énergétiques des appareils. La classe s’étend de G (les plus énergivores) à A+++. Cette classe, la plus économe, consomme de 20 à 50 % (selon le type d’appareil) de moins qu’un appareil classé A+.

Si vous bénéficiez d’un contrat avec l’option Heures creuses, programmez vos appareils (lave-linge, lave-vaisselle, sèchelinge, Chauffe-eau électrique …). Cette solution permet à la fois de fluidifier le réseau électrique en consommant l’électricité à une plage horaire moins sollicitée et de bénéficier d’un tarif très avantageux. La plupart des produits nettoyants sont désormais efficaces dès 30° ; Privilégiez les cycles courts ou les touches « Eco » de vos appareils. Vous économiserez jusqu’à 45 % d’énergie car 80 % de l’électricité est consommée lors du chauffage de l’eau.

Côté éclairage, optez pour des ampoules basse consommation dans toute l’habitation. Pour vous aider à vous y retrouver, une ampoule basse consommation de 15 watts émet autant de lumière qu’une ampoule à incandescences de 60 watts. Son surcoût s’amortit car elle consomme 4 à 5 fois moins et dispose d’une durée de vie supérieure. Pour préserver l’environnement, ne jetez pas vos ampoules à la poubelle, déposez-les dans les points de collecte ou dans une déchetterie.

Les ampoules LED, disponibles en diverses couleurs, formes et puissances, sont les plus économes et offrent de nombreux avantages. Elles permettent un allumage instantané, sont insensibles aux allumages répétés et sont dotées d’une bonne résistance aux chocs. Des partenariats avec de grandes marques permettent de les trouver à des tarifs raisonnables sur le marché. Les panneaux LED, au design sobre et contemporain, s’inscrivent dans la tendance de nos intérieurs en produisant une lumière proche du naturel. Présentés sous des formes variées, ils peuvent se faire très discrets en se fondant dans le décor en version extra-plate au plafond ou à l’inverse jouer les stars, fixé au mur en devenant l’élément essentiel d’une pièce.

Pour l’extérieur, les lampes solaires font le bonheur des noninitiés au bricolage car elles ne nécessitent ni installation, ni branchement particuliers. Elles permettent d’illuminer la terrasse ou le jardin grâce à un panneau solaire et à une batterie qui stocke l’énergie pour la restituer dès la nuit tombée. Elles existent sous toutes les formes (lampes, bornes, appliques, spots …) et peuvent être dotées de détecteurs de mouvements.

Un équipement écologique, toutefois sous réserve de choisir le bon produit. Il existe, en effet, des lampes solaires bon marché dont la durée de vie est limitée. Autre point sur lequel porter votre attention, certaines lampes possèdent des batteries qui ne peuvent pas être changées rendant le matériel inutilisable en fin de vie de la batterie. D’autant que cette batterie contient des polluants (à recycler avec les déchets électroniques).

Au-delà des performances de l’appareil et des équipements, vos habitudes de vie influent considérablement sur le potentiel d’économies énergétiques :

Quelques conseils à suivre :

  • Limitez la consommation des climatiseurs en les utilisant portes et fenêtres fermées et à la température idéale (soit 5° de moins qu’à l’extérieur). Ceci permet également d’éviter les chocs thermiques et ainsi de prendre froid.
  • Ne laissez pas les appareils en veille car ils continuent à consommer de l’électricité.
  • Eteignez la lumière quand vous quittez une pièce.
  • Dégivrez régulièrement votre réfrigérateur.

La gestion des déchets

La quantité des déchets ayant doublé en 40 ans, leur réduction constitue une priorité car leur traitement a un impact sur l’environnement (pollution de l’eau et des sols, émissions de gaz à effet de serre. Les coûts de collecte, de traitement (enfouissement, incinération, recyclage) sont également élevés et supportés par la collectivité. Réduire ses déchets implique une réflexion en amont sur notre façon de consommer en limitant les emballages, les produits jetables, en évitant le gaspillage alimentaire. Privilégiez les emballages recyclables en proscrivant l’aluminium. Rapportez les piles usagées dans les contenants prévus à cet effet dans des magasins de bricolage notamment. Préférez les fontaines et les filtres-robinets aux bouteilles plastiques.

40 à 50 kg de documents publicitaires ou journaux gratuits envahissent nos boites à lettres chaque année. Vous pouvez apposer un autocollant « STOP PUB » signalant que vous ne souhaitez plus recevoir ce type d’information. Offrez une seconde vie à vos objets, vêtements et équipements. Si vous ne les utilisez plus, donnez-les à une association ou déposez-les en dépôt-vente ou sur un site de vente d’occasion plutôt que de les jeter.

Trier pour recycler

Certaines communes ont déjà mis en place le tri sélectif avec différents passages selon les déchets en poubelles individuelles. Si ce n’est pas encore le cas sur votre lieu de résidence, utilisez les bornes de collecte présentes sur le bord des routes.

Ne jetez pas vos déchets dans la nature sous prétexte que cela s’avère plus simple que de les porter à la déchetterie. Les contrevenants s’exposent à des amendes voire la confiscation du véhicule lorsqu’ils sont surpris à déverser leurs déchets sur la voie publique.

Le compost permet de valoriser les déchets de cuisine et du jardin. Il existe des bacs qui permettent de faire son compost sans avoir de jardin. Vos feuilles, tontes de gazon … plantes et arbustes grâce au paillage.

Et pour maintenir vos plantes en parfaite santé, exit, là-encore, les produits chimiques. Recyclez le marc de café en un engrais naturel, grâce à sa teneur importante en phosphate. Le marc de café est également un répulsif contre les mouches qui détestent son odeur et contre les fourmis manioc ou encore les petits vers qui attaquent les racines.

Vous constaterez que ces gestes éco-citoyens, au-delà de leur facilité d’application, sont également excellents pour votre portefeuille car ils vous permettent de réaliser de réelles économies.

Le site de l’ADEME propose un guide téléchargeable qui prodigue d’excellents conseils afin d’opter pour les bonnes pratiques.

Texte : CHRISTINE MOREL – Photos : Fotolia & DR

Partager.

Répondre