LE BOUGAINVILLIER OU LA BOUGAINVILLIÉE (AU FÉMININ)

0

Très prisé de nos jardins créoles,le bougainvillier appartient à la Famille des Nyctagynacées.

Son plant est découvert au Brésil, au cours d’un tour du monde entre 1766 et 769, mené par Louis Antoine de Bougainville officier de marine et explorateur, qui navigue à bordde la frégate « La Boudeuse ». En hommage à Bougainville, de Commerson donna son nom au plant.

Philibert De Commerson, Médecin, naturaliste du Roi est à bord de la flûte « l’Etoile », qui fait partie de l’expédition et quitte Rochefort le 6 février 1767. Philibert est accompagné par Jeanne Baret, sa maîtresse et aide botaniste. Les femmes étant interdites à bord, elle se fait passer pour Jean Baret son valet. Le couple une fois découvert, doit débarquer à l’île Maurice, le 8 novembre 1768, avec ses collections d’Histoire Naturelle.

Véritable image de carte postale évoquant les Tropiques, fleurissant toute l’année, cet arbuste, épineux, buissonnant, peut être palissé ou s’élever à plusieurs mètres de haut. Son feuillage caduc, porte au bout de ses rameaux, des bractées colorées simples ou doubles autour de fleurs blanches, petites, tubulaires, regroupées en panicules.

Ces bractées de couleur jaune, blanche, orange, rose, rouge ou panachée rose et blanc, rose orange, rouge et blanc, font la beauté du bougainvillier.

Les feuillages peuvent être panachés vert/crème, ou vert/ blanc.

Le plus commun (B.Glabra), identifié en 1850 par le botaniste suisse Jacques Denys Choisy, est rose magenta et porte des bractées florales d’environ 6 cm de long. Ses branches sont plus minces que celles du Spectabilis, ses feuilles vernissées plus petites, ses épines droites et des bractées triangulaires et pointues.

La variété Spectabilis (fleur officielle de Guam), identifiée au Brésil en 1798 par le botaniste Allemand Willdenow porte des épines plus courbées et de grandes feuilles vernissées. De nombreux cultivars ont été créés avec les variétés Glabra etSpectabilis.

La variété Peruviana endémique du Pérou est identifiée en 1810 par le naturaliste allemand Alexander Von Humbolt. Son écorce est verte avec de fines épines.

La variété Buttiana (1900) est une création à Trinidad de Mr Butt pour son épouse. Son feuillage est plus clair et mat. C’est un croisement entre B Glabra et B. Peruviana.

Le genre comprend 18 espèces et de nombreuses variétés dont les bougainvilliers nains. Parmi les hybrides on trouve la variété sans épines « Blanc de Singapour ».

Plantation

Parfait en haie, sur une pergola, au-dessus d’un muret, si on mélange plusieurs coloris, dont les couleurs s’intensifient avec la luminosité, le bougainvillier est du plus bel effet.

*L’arbuste se plait en plein soleil,

*Ses tiges ligneuses se bouturent, on peut aussi le marcotter, le greffer,

*il est recommandé de tailler le plant au début de la saison des pluies.

Dans le langage des fleurs, le bougainvillier est synonyme d’aventure.

Texte & Photos : Angel St-Benoit

Partager.

Répondre