Aménager un studio en faisant preuve d’astuces

0

Qu’il s’agisse d’un studio à aménager pour un couple ou bien destiné à un étudiant, en cette période de rentrée scolaire, son aménagement peut s’apparenter à un casse-tête. Toutefois, ce défi, sous réserve d’éviter les erreurs classiques, peut être relevé avec brio.

Le challenge consiste à concevoir dans une même pièce les différents espaces de vie. Il convient effectivement d’y faire cohabiter le coin sommeil, la partie cuisine, le lieu de vie afin de recevoir des invités ou encore un espace de travail.

La clé de la réussite consiste à exploiter le moindre centimètre avec créativité pour optimiser au maximum l’espace afin de transformer votre lieu de vie en une pièce confortable, fonctionnelle et personnalisée.

Avant d’envisager son aménagement, interrogez-vous sur l’usage de cette pièce afin de définir vos réels besoins car de cette question va découler le choix du mobilier et son agencement. Quel que soit son usage, le mobilier d’un studio, dont la surface peut varier généralement de 12 m2 à 35 m2, se choisit modulable et fonctionnel afin que l’occupant bénéficie d’un confort optimal.

Nul besoin de disposer d’un immense appartement pour se sentir bien chez soi. Le soin que vous allez porter à l’agencement de votre studio fera toute la différence. A vous de transformer une pièce impersonnelle en un espace cosy qui vous ressemble.

Une surface minimale à respecter pour les locations Depuis 2002, tout logement, destiné à la location, doit bénéficier d’une surface de 9 m2 au minimum pour une hauteur sous plafond égale au moins à 2,20 m. Toutefois, si le logement offre moins de 9 m2 mais qu’il dispose d’un volume de 20 m3, sa mise en location est autorisée par la loi. Si le studio est doté d’une mezzanine, la surface de cette dernière peut être comptabilisée uniquement si sa hauteur de plafond est au moins de 1,80 m. La même règle s’applique pour une chambre mansardée.

Les contraintes d’aménagement sont diverses selon qu’il s’agit d’une pièce mansardée, d’un studio construit en longueur ou plutôt de forme carrée.

Après avoir défini le mode de vie et les besoins de l’occupant, vient le choix du mobilier à sélectionner en cohérence avec son usage.

Quelques astuces simples à suivre

Il existe de nombreux moyens qui peuvent contribuer à sauver quelques mètres carrés qui vont s’avérer précieux ensuite au quotidien.

Dans ce petit espace où les fonctions se cumulent, vous pouvez choisir de délimiter chaque zone de vie par des revêtements de sols différents, par exemple ou encore par des tapis.

Les cloisons sont déconseillées dans les petits espaces car elles ont pour effet de briser les volumes et d’amplifier l’impression de manque de place. La suppression d’une cloison opaque apporte de la luminosité et participe à « agrandir » l’espace. Seule la salle-de-bains nécessite de bénéficier d’une réelle séparation.

Le mode de rangement en hauteur est à privilégier ; N’hésitez pas à habiller vos murs de placards fermés que vous rendrez quasi invisibles en supprimant les poignées de porte.

L’installation de rideaux descendant jusqu’au sol et l’option de peindre les plinthes de la même couleur que les murs constituent des alternatives qui permettent de donner une sensation de hauteur de plafond pour agrandir la pièce.

La création de niches horizontales procure un effet de profondeur. Cette opération permet également d’installer des objets déco qui, de leur côté, apportent la touche de couleur sans surcharger.

Installer des miroirs

L’astuce est bien connue ; Le miroir est un allié de taille pour agrandir visuellement une pièce. Disposez des miroirs sur les portes, les placards, les murs… Jouez avec les différentes tailles et formes. Attention cependant à ne pas associer des miroirs trop marqués qui pourraient surcharger la déco. Par contre, le fait de choisir une pièce fantaisiste peut apporter une touche d’originalité dans le studio.

L’éclairage

Si la pièce ne bénéficie pas suffisamment de lumière naturelle, n’hésitez pas à avoir recours à différents types d’éclairage afin qu’aucune zone de la pièce ne reste dans l’ombre.

Eclairez par petites touches de lumières pour créer une atmosphère chaleureuse. Si chaque type d’éclairage dispose d’une fonction spécifique entre les spots orientables, les suspensions, les appliques, les plafonniers, les lampes …, les luminaires constituent également des éléments de décoration à part entière avec des design très variés qui permettent de s’harmoniser à toutes les ambiances. Les spots, les guirlandes lumineuses sont recommandés pour éclairer une zone bien définie à l’image d’une niche, d’une crédence, d’une étagère ornée d’accessoires déco.

Les couleurs

Choisissez des couleurs claires, sobres et intemporelles sur les murs pour agrandir visuellement la pièce et ne pas la surcharger. La touche de couleur est apportée par la parure de lit, un élément déco, les plantes, les accessoires … Cependant l’association excessive de teintes peut apporter un aspect incohérent à l’ensemble.

Il est ainsi plutôt conseillé d’associer uniquement deux couleurs ; L’une très claire (pourquoi pas le blanc ?) faisant office de teinte de base et la seconde, qui sera une couleur tonique.

Si le lit est apparent, les draps ou housses de couette sont à choisir dans des tons clairs pour accentuer la sensation d’espace. Le linge de lit aux couleurs vives ou trop bariolées risque d’alourdir la pièce. L’élément de couleur est, de préférence, apporté par des coussins, les taies d’oreiller qui constituent des astuces déco que vous pouvez renouveler en fonction de votre humeur du moment sans vous ruiner.

Si vous disposez de volets, installez aux fenêtres de simples voilages de la couleur des murs ; Vous bénéficiez alors d’un maximum de lumière naturelle et vous créez une continuité, là encore, avec les murs.

Le mobilier

La cloison de la salle d’eau, qui s’avère indispensable, peut être remplacée par une cloison de verre translucide dotée d’une zone plus claire en partie haute pour profiter d’une lumière naturelle.

Si vous souhaitez absolument disposer d’un coin nuit à part entière, ouvrez l’espace au maximum en remplaçant la cloison pleine faisant office de séparation par une cloison vitrée à mi-hauteur du mur.

Vous pouvez faire disparaître le lit en le dissimulant sous une estrade. Cette dernière, assez profonde, permet de dissimuler les 2/3 du lit. La partie visible devient un canapé pendant la journée. Il suffit ensuite de tirer sur le lit pour le faire réapparaître en mode nuit.

Il existe également des modèles de lits rétractables qui permettent de transformer la pièce en salon en mode jour. Côté mobilier, les meubles massifs, à l’aspect lourd, sont à éviter. Privilégiez un mobilier au style plus léger et aérien tel que le mobilier transparent ou en métal. Si vous optez pour une teinte proche de celle des murs, vos meubles se feront plus discrets.

Le rangement constitue le noeud du problème. Et ce type de mobilier a tendance à encombrer l’espace. N’hésitez pas à jouer sur les hauteurs et les volumes si vous bénéficiez d’une bonne hauteur sous plafond : Créez un meuble ou une estrade dédié au rangement et installez le lit en surélévation. Optez pour un maximum de mobilier intégré (de type escalier ou marches), des colonnes de rangements dans les angles …

La cuisine

L’aménagement d’un îlot hybride participe à la décoration et fait office de séparation entre le coin repas et l’espace à vivre. Si l’espace est trop exigüe, le plan de travail ou l’îlot peut faire office de table pour manger confortablement installé. Il peut également s’agir d’une table de repas rétractable cachée dans un tiroir que l’on déplie sur demande. Les cuisinistes proposent des solutions d’agencement spécialement étudiées pour les petits espaces afin d’optimiser le rangement selon la configuration d’une pièce avec, par exemple :

  • des meubles colonne dotés d’un système rotatif qui permettent d’accéder facilement aux produits stockés,
  • des tiroirs d’angle qui exploitent la totalité de la surface pour un rangement optimal,
  • de mini-étagères très pratiques pour une utilisation totale du volume de vos étagères en doublant leur capacité de stockage,
  • des tiroirs plinthes pour stocker des accessoires que vous n’utilisez pas régulièrement,
  • des appareils électroménagers compacts. Il est ainsi possible de disposer d’un lave-linge, d’un lave-vaisselle, d’un four… même dans un petit studio.

Textes : CHRISTINE MOREL
Photos : © Castorama, DR

Partager.

Répondre