Visite privée Pour être bien chez soi !

0

Le Feng Shui est avant tout l’art de canaliser l’énergie bénéfique, il invite à mieux vivre au quotidien ! La découverte de l’impact sur la vie des occupants de l’emplacement d’un lit, d’un téléviseur, d’un miroir a de quoi interroger et révolutionner notre regard !

Comme toute discipline, le Feng Shui a ses limites. Pour améliorer le Feng Shui d’une maison, nous devons respecter un certain nombre de règles ; certaines peuvent se révéler contraignantes et peu pratiques au quotidien. Nous pouvons nous demander jusqu’où va le Feng Shui dans l’aménagement et la décoration d’un intérieur. L’expert en Feng Shui peut améliorer la santé, les relations familiales, les finances… et tout ce qui nous tient à coeur en appliquant des principes bien précis, mais ce n’est en aucun cas une solution miracle qui guérit tous les maux. Son but est d’obtenir un maximum d’influences bénéfiques.

La maison représente le contenant de l’énergie vitale. C’est au sein de la maison que le Qi ou souffle vital, généré et modelé par l’environnement entre, circule, se concentre, agit sur l’énergie vitale des occupants et conditionne leur vie. C’est dans la maison que se réunissent les trois principes de la trinité cosmique :

La Terre : les fondations, le sol et les murs ;
L’Homme : les personnes qui y vivent
Le Ciel : représenté par le toit qui couvre et protège.

Sachez que chaque intervention de Feng Shui est unique, il est spécifique à chaque habitation. L’architecture intérieure, l’agencement des pièces, les ouvertures…tout est à considérer. L’analyse Feng Shui comporte quatre niveaux d’étude, le paysage, la maison, la personne et le temps. Chaque intervention doit correspondre à une analyse précise et détaillée du site, en fonction de ses habitants, de l’architecture et de la date à laquelle elle est mise en oeuvre.

Le bon emplacement

La maison capte l’énergie de la terre avec laquelle elle est en contact par ses fondations. Afin de canaliser le bon Qi, il faut la localiser correctement. L’orientation de la maison est un critère de première importance. La quasi-totalité des applications du Feng Shui est relative à la porte d’entrée, nous devons être attentifs à celle utilisée. Une porte de cuisine, de garage, de baie vitrée peut devenir la porte d’entrée principale de la maison. L’impact est de taille lorsque la porte d’entrée fait face à la montagne ou à l’océan.

L’architecture

La conception, la forme et la structure d’une maison ont des conséquences sur son Feng Shui. Idéalement la base de la maison doit être carrée, mais peut aussi être rectangulaire si le rectangle n’est pas trop allongé.

L’agencement

L’analyse de l’agencement porte sur la répartition des pièces et de leurs caractéristiques, ainsi que sur les fermetures et les ouvertures. Chaque pièce a un rôle spécifique sur le Qi.

Le hall d’entrée

L’emplacement du hall est fondamental. L’espace doit être dégagé, propre et lumineux pour accueillir les bonnes énergies qui entrent par la porte avant de se diffuser dans le reste de la maison.

La cuisine

La cuisine est une pièce importante dans le domaine du Feng Shui pour deux raisons ; les aliments ingérés sont les garants de la bonne santé corporelle. Le lieu où ils sont préparés et cuits affecte la qualité du Qi et agit, en conséquence, sur les personnes qui mangent ces aliments. L’orientation de la cuisinière, du four et des autres appareils de cuisson est à intégrer.

La chambre

L’emplacement de la chambre, la direction de la porte, l’orientation du lit sont de haute importance pour le sommeil des occupants.

Attention ! les bonnes directions ne sont pas identiques pour tous !

Les toilettes et la salle de bains transforment le Qi néfaste en Qi bénéfique et vice versa. Pour les autres pièces de la maison, sachez que chaque pièce est baignée d’une configuration bénéfique ou néfaste. Il est donc conseillé de séjourner dans les pièces bénéfiques afin d’activer et de recevoir les effets positifs et d’éviter les pièces néfastes. Elles peuvent servir de débarras, buanderie…

Enfin, le Feng Shui prend très peu en considération la décoration au sein d’une habitation qu’il s’agisse du mobilier, des objets, des couleurs… Vous l’aurez compris, personne ne peut analyser ces énergies et apporter des conseils d’agencement d’une habitation sans une étude approfondie du lieu.

Pourquoi faire appel à un home stager ?

Parce que la maison dans laquelle on vit n’est pas celle que l’on vend, le home staging permet de préparer le bien. Le home stager ou consultant en valorisation immobilière a pour mission de mettre en scène un bien afin de le vendre. A l’inverse d’un décorateur d’intérieur ou d’un expert en Feng Shui qui personnalise le lieu pour mieux vivre au quotidien, le home stager le dépersonnalise. Sa mission est de mettre tout en oeuvre, dans le respect des finances de son client, pour que la maison devienne un produit marketing, un « prêt à être vendu, prêt à être habité ». Ce n’est pas l’histoire de vie des propriétaires que les futurs acquéreurs souhaitent acheter mais un lieu neutre dans lequel ils pourront écrire et imprimer leur propre histoire. Cette pratique devenue très courante a le double avantage d’accélérer la vente et de limiter les négociations. Le home stager va tout mettre en oeuvre pour faire gagner du temps sur la vente. La mission première d’un home stager est de donner envie à l’acheteur d’y rester. Son travail passe par le rangement des lieux, une décoration adaptée, de petites réparations et modifications… Une expertise précise sera réalisée par ce professionnel qualifié. Ainsi, le bien sera présenté dans une ambiance chaleureuse, épurée, baignée de lumière dans lequel il fait bon vivre !

Une autre façon de mettre en scène l’intérieur de sa maison !

Après une étude approfondie, le home stager remettra aux propriétaires vendeurs un dossier personnalisé, une vue 3D de l’agencement, une planche d’ambiance selon les pièces afin de mieux appréhender les couleurs, les matières et l’ambiance générale de l’espace.

Texte : Corine Tellier

Partager.

Répondre