Le frangipanier

0

Son nom botanique de Plumeria lui est donné en l’honneur du moine français Charles Plumier (1646/1704), parti aux Antilles Françaises en 1689, il est nommé à son retour botaniste du Roi.

Endémique d’Amérique Centrale et du Sud (ou des Antilles pour le Plumeria Alba), cet arbuste de la famille des apocynacées, résiste à la sécheresse. Sa sève, latex collant et ses graines ailées, plates, logées dans des fruits allongés sont toxiques. Son feuillage est caduc et ses feuilles placées au bout des branches, qui diffèrent selon les variétés sont le plus souvent épaisses et brillantes.

Parfaitement acclimaté aux Antilles, le frangipanier embellit nos jardins avec ses grappes de fleurs y apportant touches de couleurs et parfums délicats.

Le plant a été introduit à Tahiti (nommé Tipanie) en 1852, puis à Hawaï en 1860 où ses fleurs sont tressées en couronnes ou colliers traditionnels les Lei, qui sont offerts aux voyageurs à leur arrivée, en signe de bienvenue. Les femmes portant une fleur à l’oreille droite ont le coeur libre, à l’oreille gauche il est déjà pris.

La fleur est utilisée en parfumerie sous forme d’Absolu (extrait de plante, au même titre que l’huile essentielle).

Exposition

L’arbuste pouvant s’élever à plus de 2 mètres de hauteur, s’obtient par semis ou bouturage et apprécie une exposition ensoleillée et un sol bien drainé.

On recense 7 espèces endémiques et des hybrides, dont les couleurs vont du blanc au jaune en passant par des nuances de rose, saumon et rouge.

Plumeria Alba, fleur nationale du Nicaragua porte des fleurs blanches au coeur jaune et des feuilles étroites et longues.

Plumeria Stenophylla (Filifolia) offre des fleurs blanches non parfumées.

Plumeria Cubensis à fleurs blanches.

Plumeria Obtusa endémique de Colombie, pousse lentement.

Plumeria Rubra le plus connu, ses fleurs vont du blanc au jaune, du rose au rouge, au mauve…

Plumeria Acuminata s’orne de fleurs blanches à coeur jaune.

Plumeria Pudica ou « Bouquet de Mariée » offre des fleurs blanches peu odorantes et des feuilles spatulées, longues, épaisses.

En Asie, le Plumeria baptisé « l’Arbre des Pagodes », s’épanouit dans les jardins des temples où ses fleurs sont offertes aux Dieux au cours des cérémonies religieuses. A Bali, les coiffes de cérémonie des danseuses de Legong en sont ornées.

Le Frangipanier est une plante très résistante, attention toutefois aux cochenilles et à la chenille gloutonne Pseudo sphinx Tetrio, qui mange l’équivalent de 2 fois son poids en une journée.

La plante se multiplie facilement par bouture et par semis.

Dans la culture Hindouiste l’arbuste symbolise l’Immortalité. Selon une légende Mexicaine le Frangipanier donna naissance aux Dieux.

Texte & photos : Angel ST-Benoit

Partager.

Répondre