Le Costus

0

Le plant appartient à l’ordre des zingibérales et à la famille des costacées qui comprend environ 150 espèces. Originaire des régions tropicales, le costus, à croissance rapide forme une touffe de longues tiges au feuillage persistant pouvant atteindre deux mètres de hauteur.

Spécificités

Le costus, herbacée vivace, apprécie une ombre partielle avec une lumière filtrée et un sol riche mais aussi, bien drainé. Certaines espèces ont des feuilles veloutées sur le dessus et le dessous. D’autres qui ont les feuilles du dessus vert foncé, lisses et légèrement cireuses, peuvent avoir le dessous des feuilles pourpres. Quant aux bractées, elles peuvent être en forme de cône ou d’ananas desquelles émergent les fleurs inodores. Les fruits du costus contiennent des graines noires, celles-ci, picorées par les oiseaux se trouvent dispersées dans la nature. Ses rhizomes tubéreux sont rampants, il est donc facile d’en prélever des rejets afin de les repiquer.

Quelques variétés

Costus Spicatus (jacq.) Sw. ou Canne de Rivière est originaire des Caraïbes : Guadeloupe, Martinique, Porto- Rico, République Dominicaine et Amérique du Sud. Sa fleur, corolle tubulée légèrement ventrue est rouge/ orange et ses feuilles font dans les 30 cm de long sur 10 cm de large. Le plant apprécie le plein soleil si son substrat reste humide.

Cheilocostus Speciosus ou « crêpe Ginger » « Malay Ginger », le plus connu, est originaire d’Inde, de Malaisie, on le retrouve dans les montagnes du Laos, du Vietnam, du Cambodge, de la Thaïlande et en Chine. Sa fleur blanche évoque la légèreté du papier crépon. La variété Costus Speciosus Variegated offre un feuillage lumineux panaché de vert et de blanc, dont le dessous des feuilles est velouté.

Costus Woodsonii ou costus de Woodson (ce nom scientifique se rapporte au botaniste américain Robert E.Woodson (1904/1963). Le plant est également désigné comme « Red Button Ginger” ou “Dwarf French Kiss”. Originaire du Costa Rica et du Panama, ses feuilles sont légèrement poilues et placées en spirale le long de la tige et sa fleur rouge est un tube formé d’écailles imbriquées.

Costus Spiralis Roscoe des Antilles et d’Amérique du Sud offre des inflorescences de bractées rouges et des fleurs rouges avec un liseré jaune.

Costus Comosus (décrit en 1907 par William Roscoe) est endémique du Costa Rica. Ses feuilles sont velues et pubescentes des deux côtés et ses inflorescences coniques, ovoïdes produisent des bractées qui vont du vert au rouge. De leurs formes coniques, pointent des fleurs d’un jaune vif.

Costus Amazonicus très rustique, est endémique du Pérou et de l’Equateur. Ses fleurs jaunes et rouges sont similaires à celles du Costus Barbatus et son feuillage est arrondi aux extrémités.

Costus erytrophyllus Ruby Green exige ombre et humidité. Le dessus des feuilles est vert foncé et le dessous est rouge. Dans de bonnes conditions, il offre des fleurs magnifiques à l’extrémité de sa tige, de couleur rouge/vert elles évoquent un artichaut puis s’ouvrent en belles fleurs roses.

Avec les plants de la variété Costus Afer Ker Gawl., 1823, endémique d’Afrique de l’Ouest, aux fleurs en forme de tube d’un beau violet clair, on peut fabriquer du papier, il fournit aussi du fourrage pour le bétail. Autrefois en Inde, on distillait les racines de costus après les avoir lavées et séchées pour en faire de l’essence de Costus. Cette essence à l’odeur forte a été synthétisée car elle sublime en parfumerie le côté animal des notes de cuir.

Partager.

Répondre