Optimiser son climatiseur  

par Megane

Optimiser son climatiseur

Dans les îles, nous avons la chance de vivre au soleil toute l’année, profiter d’aérer nos intérieurs peu importe la saison et bénéficions d’un style de vie tourné vers les vérandas et les terrasses. Mais quand vient la nuit, entre des températures toujours assez élevées, les moustiques et un climat humide, la clim est un allié de choix afin d’assurer la qualité de nos nuits. Véritable source de dépense, climatiser la maison est un budget tant à l’installation qu’à l’usage.  Alors comment optimiser son climatiseur ?

Au quotidien

Il convient d’adopter quelques gestes simples afin de tirer parti de la meilleure expérience possible de nos climatiseurs tout en réduisant la facture. Dans un premier temps, son emplacement ainsi que l’orientation du flux d’air jouent un rôle important. L’air froid descendant, il est judicieux d’orienter l’air vers le haut afin de couvrir la pièce et ainsi bénéficier au maximum de l’installation et ses capacités. Il nous est déjà arrivé à tous de rentrer dans une pièce que l’on trouve beaucoup trop chaude et vouloir la rafraîchir au plus vite. On a alors tendance à choisir des températures très basse en pensant maximiser le rafraîchissement de la pièce. Il n’en est rien ! Veillez à ne jamais dépasser un écart compris entre 7 et 8 degrés entre la température de l’intérieur et celle de l’extérieur. Chaque degré augmentant cette fourchette fait perdre 7% d’énergie pour un résultat mitigé. Plusieurs modes sont disponibles sur votre télécommande, aussi tentant soit-il, le mode auto est à éviter. Privilégiez une action directe comme le mode cool pour rafraîchir la pièce de façon constante et éviter les variations de températures du mode auto qui a tendance à surconsommer.

Une fois le bon positionnement adopté, la température réglée, fermez les portes et les fenêtres. Soyez consciencieux sur le sujet, un geste simple mais qui permet de préserver l’efficacité du climatiseur. Une routine éco-responsable que même les plus jeunes peuvent appliquer.

D’autre part, inutile de laisser la climatisation en marche toute la journée en souhaitant trouver la chambre fraîche au retour du travail par exemple. La climatisation est avant tout un outil de confort et non un besoin vital sauf en cas exceptionnel. L’allumer 5 minutes avant le coucher, le temps d’éteindre les lumières du salon et de fermer la maison suffit amplement. L’allumer trop tôt, aller se coucher dans une pièce glacée alors que la température extérieure est ambiante n’est pas une habitude saine, l’écart de température trop brutale peut même vous rendre malade.

Entretenir son climatiseur

Il vaut mieux prévenir que guérir et l’adage est aussi vrai lorsqu’il s’agit de nos équipements ménagers. Un nettoyage des filtres tous les mois, voir tous les deux mois est une bonne assurance contre son vieillissement prématuré mais aussi contre la poussière et donc les allergies qui y sont associées. Si vous avez des animaux à la maison, comme un petit chien qui dort dans votre chambre par exemple, ne négligez pas le nettoyage des filtres pour assurer le confort de tous. D’autant plus dans les chambres des bébés ou des personnes âgées, très sensibles et pas toujours en mesure d’exprimer la gêne ressentie durant la nuit.

Pour le nettoyage, pensez à toujours mettre le climatiseur hors tension avant d’intervenir. Sortez les filtres de leur emplacement et à l’aide d’un aspirateur, aspirer doucement et méticuleusement chaque centimètre. Ensuite à l’aide d’une éponge et d’un peu d’eau savonneuse, nettoyez le filtre avant de le laisser séchez à l’air libre et le remettre en place. Si vous constatez une usure avancée, n’hésitez pas à les changer. L’intervention d’un professionnel une fois par an est aussi à envisager afin de nettoyer l’unité intérieure correctement, changer le filtre à charbon responsable des mauvaises odeurs lorsqu’il est usé et nettoyer le bac à condensats.

Si vous êtes locataires, n’oubliez pas que vous êtes dans l’obligation de fournir au propriétaire ou à l’agence en charge, un justificatif de l’entretien réalisé par un professionnel au moins une fois dans l’année. Une intervention à votre charge mais qui est largement compensé sur les factures de consommation d’électricité au mois car un climatiseur défectueux revient extrêmement cher sur le long terme.

Climatiseur connecté

Nos appareils électroménagers connaissent une vrai révolution grâce à l’intelligence artificielle. Des climatiseurs connectés sont désormais disponibles sur le marché et promettent d’améliorer la qualité de l’air que nous respirons tout en nous permettant de contrôler son utilisation grâce aux smartphones. Equipé d’un système wifi et généralement relié à une application, les options disponibles varient en fonction des marques. On retrouve généralement la programmation à distance des températures, la visualisation des consommations et donc des économies réalisées ainsi que le contrôle centralisé de tous les climatiseurs de la maison.

Texte Carol’ann Ajanany

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire

À Propos

Si embellir, agrandir, transformer, décorer, colorer votre Home Sweet Home est au cœur de vos préoccupations vous êtes à la bonne adresse ! 

Feuilletez le Magazine
en ligne !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de nos dernières actualités !

 

• Inspirations déco

• Lifestyle & évasion

• Shoppings tendance

 

© 2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by MaisonCréoles