Gandhi, symbole universel de la non-violence

par Maisons Créoles

La présence indienne, entre influences profanes et la religion hindoue, s’affirme dans la culture antillaise. Elle s’affiche dans diverses communes de l’archipel au travers de ses temples, de statues, de sa musique, de sa danse et de son art.

A ce titre, la ville de Saint-François accueille, au rond-point du collège Macal, en direction du bourg, une statue de bronze du Mahâtma Gandhi. Le chantre de la non-violence y est représenté en marche, muni de son bâton et vêtu de sa tenue traditionnelle et d’un châle.

L’oeuvre, offerte par la République d’Inde, a été inaugurée le 18 janvier 2004, en présence de l’ambassadeur de l’Inde en France et du Maire de Saint-François. Dans le même temps, la municipalité de Fort-de-France, en Martinique, se voyait également offrir un buste de Gandhi.

Ces dons, conçus par des artistes indiens, symbolisent l’intérêt de la République indienne pour les descendants de ces engagés venus travailler aux Antilles après l’abolition de l’esclavage en 1848.

Les premiers immigrants indiens sont arrivés à bord du bateau l’Aurélie en décembre 1854. Jusqu’en 1889, 93 bateaux ont ainsi acheminés plus de 42 000 engagés fuyant la misère de leur pays. Leurs descendants forment une grande communauté très unie encore de nos jours qui veille à perpétuer cet héritage immatériel. La célébration du 150e anniversaire de l’arrivée des premiers arrivants fut l’occasion de leur rendre hommage en 2004.

Autre gage de l’intérêt que porte l’Inde à sa diaspora, depuis 2003, des représentants issus de Guadeloupe et de Martinique sont conviés à une réunion annuelle à New-Delhi.

Gandhi, figure de l’Inde

Né en 1869 et issu d’une famille aisée, Mohandas Karamchand Gandhi part suivre des études de droit en 1888 à Londres. Devenu avocat, il revient exercer en Inde pendant 3 années avant de partir en Afrique du Sud. Il découvre les conditions de vie des Indiens et de la population noire et les discriminations dont ils sont victimes.

Ainsi commence son combat de résistance non-violent contre le racisme. De retour en Inde en 1914, il devient le Chef du Congrès national indien et s’engage en faveur de l’indépendance. L’Inde étant alors une dépendance britannique.

Gandhi, devenu célèbre dans son pays, est surnommé « Mahatma » (grande âme). Fort de son influence, il mène des campagnes actives mais pacifiques (grèves de la faim, manifestations silencieuses …) visant à supprimer des impôts, à abolir le système des castes … et fait l’objet d’arrestations pour subversion.

En 1942, il est à nouveau emprisonné pour avoir refusé d’apporter son aide aux britanniques lors de la seconde guerre mondiale tant que ces derniers n’accordent pas la liberté démocratique à son pays. Sa femme, avec qui il était marié depuis l’âge de 14 ans, est emprisonnée également et meurt d’une crise cardiaque. Très éprouvé, il est libéré en 1944.

L’Inde finit par obtenir l’indépendance en 1947. Mais les deux communautés, les Hindous et les Musulmans, qui composent ce territoire, s’affrontent. Gandhi désapprouvant la partition du pays, tente de les rassembler. Il parvient à apaiser les tensions en s’imposant un jeûne en janvier 1848. Mais il sera assassiné par balles par un fanatique Hindou le 30 janvier à Delhi.

Gandhi reste le symbole de la revendication non-violente et la désobéissance civile de masse et une source d’inspiration pour de nombreuses personnes aux quatre coins du monde.

Le jour anniversaire de la naissance de Gandhi est célébré le 2 octobre par la Journée internationale de la non-violence.

Texte : CHRISTINE MOREL
Photos : SIMAX COMMUNICATION

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire

À Propos

Si embellir, agrandir, transformer, décorer, colorer votre Home Sweet Home est au cœur de vos préoccupations vous êtes à la bonne adresse ! 

Feuilletez le Magazine
en ligne !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de nos dernières actualités !

 

• Inspirations déco

• Lifestyle & évasion

• Shoppings tendance

 

© 2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by MaisonCréoles