INVESTISSEMENT LOCATIF : DÉCRYPTAGE

par Maisons Créoles

L’immobilier locatif offre des opportunités d’investissements qui peuvent s’avérer rentables grâce à une fiscalité plus avantageuse dans nos départements. Vous réduisez le montant de votre impôt légalement tout en vous constituant un patrimoine.

Grâce à ce placement, vous préparez votre retraite plus sereinement en percevant des revenus complémentaires. Sa rentabilité dépend du type de bien, de son emplacement géographique. Plusieurs pistes pour investir ; le logement étudiant, la location classique ou saisonnière.

L’achat d’un bien ancien permet de bénéficier d’un tarif moins élevé que dans le neuf. Le maître-mot étant de bien choisir son secteur selon la cible des locataires concernés. Investir dans une location saisonnière meublée est une alternative qui peut rapporter bien plus qu’un investissement classique. L’activité s’avère cependant chronophage, entre les réservations, l’arrivée, le départ des clients, le ménage du logement…

L’INVESTISSEMENT OUTREMER CONSERVE QUELQUES AVANTAGES FISCAUX

En premier lieu, la loi Duflot Outre-mer est une incitation fiscale qui vise à développer le parc immobilier dans les zones nécessaires. Elle ouvre droit à 29 % de réduction d’impôt pour tout investissement réalisé avant le 31 décembre 2016 et dans la limite de 300 000 euros. Elle s’applique à tout contribuable investissant dans un bien immobilier neuf situé dans les DOM TOM. 

La réduction d’impôt peut atteindre 87 000 euros soit 9 666 euros par an sur 9 ans, période pendant laquelle le logement doit être loué vide à usage d’habitation. La location ne peut pas concerner les membres de la famille du propriétaire et elle doit être effective dans les 12 mois qui suivent l’achèvement des travaux. Les ressources du locataire ne peuvent pas dépasser un plafond qui varie selon sa situation familiale. D’autre part, pour les baux signés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014, le plafond de loyer mensuel est fixé à 10,02 €/m2. Le coefficient multiplicateur applicable pour le calcul du plafond varie selon la surface du bien, sans pouvoir dépasser 1,2.

Un autre dispositif est encore valable, la loi Girardin. Sa particularité réside dans le fait qu’elle concerne la surface du logement et non pas le montant de l’investissement. La réduction d’impôt pour 2014 s’élève à 2 645 € TTC multiplié par le nombre de m2 et peut atteindre jusqu’à 48 %.

La loi Girardin peut s’appliquer à toute personne qui acquiert, jusqu’au 31 décembre 2017, un logement neuf. La réduction d’impôt est conditionnée à l’engagement de louer le bien vide à usage d’habitation principale, dans les six mois qui suivent l’achèvement des travaux et pendant une durée de 5 ou 6 ans selon l’option choisie. La location en Girardin libre ne plafonne ni les loyers, ni les ressources des locataires tandis que la Girardin intermédiaire impose des loyers et des ressources de locataires plafonnés mais avec un taux de réduction plus élevé.

La loi Duflot autorise l’achat de deux logements la même année. Le dispositif Girardin laisse la possibilité d’acquérir plusieurs biens, permettant un cumul des investissements.

Le dispositif Duflot est concerné par le plafonnement des niches fiscales à 10 000 euros tandis que le plafond du Girardin est à 18 000 euros pour 2014.

Texte : Christine Morel

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire

À Propos

Si embellir, agrandir, transformer, décorer, colorer votre Home Sweet Home est au cœur de vos préoccupations vous êtes à la bonne adresse ! 

Feuilletez le Magazine
en ligne !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de nos dernières actualités !

 

• Inspirations déco

• Lifestyle & évasion

• Shoppings tendance

 

© 2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by MaisonCréoles