RÉCIFS CORALLIENS, SIÈGE D’UNE BIODIVERSITÉ REMARQUABLE

par Maisons Créoles

Sous la mer, la biodiversité corallienne et animale oblige les citoyens que nous sommes à contribuer à préserver ce patrimoine naturel marin. Un véritable voyage au coeur de la réserve naturelle marine de La Réunion est une invitation à la découverte de paysages insoupçonnés.

Créée en 2007, la réserve naturelle marine de La Réunion couvre un linéaire côtier d’environ 40 km qui s’étend de Saint-Paul (Cap-La-Houssaye) à l’Etang-Salé (Roche aux Oiseaux) sur une surface de 35 km2.

DES CONSTATS

Il faut attendre les années 70 et le regard scientifique de deux océanographes pour observer d’une part les premiers signes de dégradations biologiques sur le récif de La Saline-les-Bains et d’autre part pour constater l’effondrement du taux de recouvrement en coraux vivants.

Jusqu’à présent, les eaux usées se déversaient dans la mer. En outre, les usagers ne respectaient pas non plus une réglementation déjà existante avec les réserves de pêche, qui de surcroît, était beaucoup moins stricte à cette époque. Il était donc urgent de répondre à l’obligation de prendre en compte de manière efficace un patrimoine naturel marin extrêmement menacé.

LES ENJEUX

Préserver et restaurer le patrimoine récifal de La Réunion, protéger les habitats coralliens et les ressources halieutiques, protéger les côtes réunionnaises contre l’érosion, valoriser durablement les secteurs économiques (activités balnéaires, touristiques et de pêcherie professionnelle), favoriser l’émergence de nouveaux métiers, développer et valoriser une image forte de qualité du littoral et des milieux coralliens. 3 500 espèces animales et végétales ont déjà été répertoriées. Une vingtaine d’espèces de Spongiaires (éponges), 420 de Cnidaires (coraux, méduses, anémones), 1 305 de Mollusques (pieuvres, calamars, coquillages…), plus de 200 espèces de Crustacés (langoustes, crabes, crevettes…), 136 d’Echinodermes (oursins, chenilles de mer, ophiures…), 40 de Chondrichtyens (poissons cartilagineux comme les raies, les requins…), 650 d’Ostéichtyens (poissons osseux), 2 de reptiles (tortues), 11 d’oiseaux marins et enfin 3 de mammifères (baleines, dauphins…).

OÙ EN EST-ON AUJOURD’HUI  ?

Côté professionnel ; techniciens, animateurs et gardes assermentés remplissent leurs missions au quotidien et les résultats sont déjà là. L’état de santé du récif corallien s’améliore. Quant aux acteurs économiques ; pêcheurs, hôteliers, plongeurs, commerces spécialisés, plagistes participent à la protection des milieux. Leurs activités apportent une valeur socio-économique incontournable qui contribue au développement de l’économie locale tournée vers la mer.

ET NOUS, USAGERS ?

Si vous voulez, vous aussi, contribuer à cet équilibre, parce que c’est une nécessité, n’hésitez pas à découvrir le sentier sous-marin de l’ermitage. Accompagnés d’un guide expérimenté, vous toucherez du doigt une faune à la fois riche et fragile. Car le seul véritable voyage, le seul bain de jouvence, ce n’est pas d’aller vers de nouveaux paysages, mais d’avoir d’autres yeux.

Texte : Corinne Tellier
Photos : © Réserve Naturelle Marine de la Réunion

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire

À Propos

Si embellir, agrandir, transformer, décorer, colorer votre Home Sweet Home est au cœur de vos préoccupations vous êtes à la bonne adresse ! 

Feuilletez le Magazine
en ligne !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de nos dernières actualités !

 

• Inspirations déco

• Lifestyle & évasion

• Shoppings tendance

 

© 2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by MaisonCréoles