PALM BEACH – Australie

0

Iluka House, une villa de vacances des années 80 couvrant 537 mètres carrés de propriété en front de mer à Palm Beach, à Sydney. Lorsque les architectes, Jeremy Bull et Charlene Cong, du cabinet d’architecture et de design d’intérieur Alexander & CO, ont été invités à la rénover, ils avaient deux directives : ouvrir la maison sur l’extérieur et s’approcher d’une conception européenne traditionnelle, en mettant l’accent sur une qualité artisanale et le sur-mesure. Achevée en Décembre 2016, la maison de deux étages de 310 mètres carrés est à la hauteur de ces deux attentes.

Une attention particulière a donc été portée sur le « fait main ». Les raccords, les finitions, les éclairages et les revêtements expriment tous une référence artisanale. Les intérieurs jumelés, la palette tamisée et la qualité du fait main, créent une atmosphère de « vécu » pour les propriétaires, un élément important qui leur permet de faire l’expérience d’un lieu et d’une histoire.

Les architectes ont complètement repensé les espaces, créant ainsi un agencement ouvert et lumineux. La cuisine, la salle à manger et le salon communs embrassent ce concept, non seulement dans la conception des trois espaces eux-mêmes, mais aussi entre eux et l’extérieur qui les entoure, derrière des portes en verre au cadre en métal. Des matériaux naturels relient les trois espaces, à commencer par le sol : avec le parquet en chevrons de bois sombre du salon / salle à manger se transformant en Carrara blanc dans la cuisine, qui est également le matériau utilisé pour l’îlot central et le dosseret derrière le poêle. Le banc en noyer foncé, coiffé de marbre Carrara, est un élément de design qui associe également les deux matériaux, tandis que le plafond en bois clair “reflète” la grande table à manger, à la fois dans le ton et dans la matière.

À l’étage supérieur, la même palette de tons chauds – toujours un sol en chevrons – contraste avec un mobilier minimaliste et blanc et des touches de métal noir dans les cadres de fenêtre, les cadres de lit et les tableaux. Les vérandas à l’étage se distinguent par les carreaux à motifs sur les sols et les plantes en larges pots qui donnent une ambiance légèrement plus “exotique” tout en la gardant minimaliste et fraiche.

Tous ces matériaux naturels facilitent la transition vers l’extérieur et l’ouverture des fenêtres élimine toute frontière entre les deux. Le jardin a été raffiné, conçu en vue de créer un sentiment d’intimité. Une approche contemporaine et minimaliste qui a permis à la vue de devenir l’axe principal. De simples pavés de grès blancs font office de sentier dans l’herbe. Les meubles d’extérieur, tels que la table faite sur mesure et les chaises en osier, prouvent également que “la simplicité est du plus bel effet.”

Crédits photos : © Felix Forest

Partager.

Répondre