Le Kaempferia

par Maisons Créoles

Texte : Angel St Benoit

Son nom lui est donné par Carl Von Linné, en 1753, en hommage à Engelbert Kaempfer (1651/1716), un médecin allemand de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales. Egalement scientifique, botaniste, explorateur et grand voyageur en Extrême-Orient, il a introduit l’acupuncture en Europe, ainsi que le premier plant de soja, en 1712.

Le mélèze du Japon (Larix Kaempferi) et le crabe araignée géant du Japon (Macrocheira Kaempferi) ont également reçu son nom.

La plante

Originaire de Birmanie, de Thaïlande et Malaisie, on la retrouve en Inde, où elle est nommée « Fleur de la Terre », en Chine, au Népal. L’Amérique Latine lui a donné le joli nom de «Résurreccion ». S’épanouissant aux Antilles, en Floride, cette herbacée vivace dont le rhizome est odorant, fait partie de la famille des Zingiberacae  qui comprend 123 espèces dont certaines sont inscrites depuis 1818 à la pharmacopée française.

Elle se développe à l’ombre, à partir de rhizomes tubéreux lesquels sont à planter à environ 3 cm de profondeur. La kaempferia apprécie des sols qui sont humides, riches, bien drainés, mais qui doivent être maintenus au sec lorsqu’elle est en dormance, après qu’elle ait fleuri.

Quelques variétés

Résistante aux maladies, elle produit des touffes qui s’élèvent à 15 centimètres.

*Kaempferia Rotunda L. est plus connue aux Antilles sous le nom de Fleur de Mai, « Flè-de-Mè »,car c’est la périoded’où émerge de son rhizome enterré, une belle inflorescence blanche et mauve pâle, qui est suivie par l’apparition de feuilles dont l’intérieur est panaché de gris et de vert clair et l’envers est couleur brun/rouge uni. An Tan Lontan, considérée comme une plante protectrice, elle se plantait en lisière des terrains des voisins.

*Kaempferia Elegans (MUR) Baker offre au ras du sol des feuilles arrondies panachées de vert et d’argenté qui évoquent la beauté des plumes de paon avec de jolies fleurs mauve pâle.

*Kaempferia Galanga Linn (Afrique, Asie du Sud-Est), son rhizome vert clair à tubercules ovoïdes porte entre 2 et 3 feuilles arrondies étalées sur le sol et des fleurs blanches et rondes au labelle violet. Dans la médecine traditionnelle indienne, on l’utilise pour parfumer la chevelure et favoriser la pousse des cheveux. Le mot Galanga vient de l’arabe Khalanjan (gingembre doux).

*Kaempferia Angustifolia Roscoe. Ses rhizomes et tubercules sont récoltés en Asie du Sud-Est, à des fins médicinales. Ses feuilles vertes, étroites, aux bords ondulés côtoient des fleurs blanches et lavande au cœur pourpre.

*Kaempferia.Parviflora Wall ex Baker (1890) ou galanga noir, porte des feuilles vertes, dont le dessous est rouge foncé.

Dans le langage des fleurs, la Kaempferia est synonyme de goût raffiné.

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire

À Propos

Si embellir, agrandir, transformer, décorer, colorer votre Home Sweet Home est au cœur de vos préoccupations vous êtes à la bonne adresse ! 

Feuilletez le Magazine
en ligne !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de nos dernières actualités en matière de décoration, design et art de vivre !

    @2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by MaisonCréoles