CURE DE DÉTOX: AVEC LES PRODUITS LOCAUX

0

Qu’est-ce qu’une cure de détox ? Le principe d’une cure détox est de favoriser l’élimination et l’évacuation des toxines. On va pouvoir utiliser l’alimentation, les plantes, mais aussi la chaleur sèche (sauna) ou des techniques de drainage lymphatique. En fait, il y a d’innombrables façons de faire une cure de détox. Il est même possible de faire une détox digitale ! Aujourd’hui, parlons alimentation détox avec les produits locaux.

Nous mettons du carburant dans le moteur, et la voiture fonctionne sans problème pour plusieurs milliers de kilomètres. Pour éviter tout souci, on l’emmène en révision ou on effectue une vidange, peut-être 1 ou 2 fois par an, n’est-ce pas ? C’est une bonne idée pour garder sa voiture en bon état de marche. Faire une cure de détox serait un peu l’équivalent. Maintenant, le corps humain est un peu différent. Nous avons nos propres petits mécaniciens internes qui s’occupent tous les jours de nettoyer, réparer, évacuer, etc. afin que nous puissions fonctionner de façon optimale. Alors est-ce vraiment nécessaire ? Il semblerait que oui, car il faut admettre que nous ne sommes pas tendres avec notre corps : nous surchargeons notre foie avec toute sortes de produits toxiques (résidus de pesticides, fongicides, herbicides qu’on ingère via les fruits et légumes, les viandes et poissons, médicaments, drogues, alcool, etc.), nos vies stressantes perturbent notre équilibre interne, et nos cosmétiques en rajoutent une couche… de produits toxiques (perturbateurs endocriniens).

Si vous vous sentez fatigué, manquez d’entrain, avez du mal à digérer, le transit lent ou des coups de barre après le repas, ou encore des difficultés de concentration, des sautes d’humeur fréquentes, alors peut-être bien que vous avez besoin de faireune cure de détox.

Comment procéder ?

Tout d’abord, il y a les aliments et boissons à éliminer pendant la détox. Une bonne détox est avant tout un sevrage des 2 offenseurs principaux de notre alimentation moderne : le sucre et les graisses trans. Le sucre et les aliments riches en amidon favorisent l’inflammation dans le corps, source de douleurs, d’inconforts articulaires et musculaires, ils favorisent les maladies métaboliques dont le diabète et l’obésité, ainsi que l’hypertension. La liste est longue. Les graisses ou acides gras trans se trouvent dans les fritures et les aliments industriels type gâteaux, viennoiseries, pizza, plats préparés.

Quelques fois il sera indiqué « huiles (ou graisses) partiellement hydrogénées ». Elles modifient entre autres le cholestérol sanguin de façon négative : plus de mauvais cholestérol (LDL) et moins de bon cholestérol (HDL). Donc pour la détox, on va commencer par bannir mauvaises graisses, c’est-à-dire fritures (accras, bokits, frites, chips, produits industriels, junk food), ainsi que les sucres : sucres ajoutés (sucre blanc, le sucre de canne), gâteaux, pâtisseries, tout aliment contenant du sucre. On peut aussi éliminer les excitants c’est-à-dire thé, café, maté, Coca-Cola, chocolat et cacao. Enfin, pour ceux qui ont la digestion particulièrement sensible, on va éliminer le gluten, présent principalement et le plus couramment dans les produits à base de blé et de farine de blé, et on va aussi éliminer les produits laitiers, surtout le lait UHT.

Toute cure détox se prépare : on entre progressivement dans la cure en éliminant petit à petit les éléments précédemment cités. Cette préparation peut prendre de 1 à 3 jours. Par exemple, je supprime viennoiseries, sucre dans mon thé ou lait le matin, je me passe de dessert. Puis le lendemain, je continue et je supprime également le pain, les pâtes, les biscuits, les jus, tout aliment frit, toute viande cuite au barbecue (poulet grillé, ribs) ou boucanée. Ainsi de suite.

Maintenant, quoi manger ?

Lors de cette détox, vous allez vous appliquer à manger plus de nutriments et superaliments pour booster votre organisme dans sa fonction de désintoxication naturelle, le tout en local.

– Boire de la tisane détox très important. Les plantes bien choisies stimulent les reins sans les fatiguer, et vont vous aider à dégonfler des jambes comme du ventre.

– Tisane de feuilles de moringa : antioxydant puissant, il participe à la régénération des enzymes du foie nécessaire à son bon fonctionnement. 1 poignée de feuilles de moringa fraiches ou 1 cuillère à soupe de feuilles sèches dans 1 litre d’eau filtrée. Faire infuser 10 minutes. Filtrer et boire dans la journée.

– Boire de l’eau de coco : grâce à son action diurétique et sa richesse en minéraux, l’eau de coco est votre alliée détox qui saura en plus satisfaire les becs sucrés

– Privilégier les légumes de saison cuits : choisir parmi christophine, pikenga, gombo, gourde, paroka, courge cireuse (sinkantom), giromon, carotte, betterave, courgette, épinard pays, feuilles de patate douce, navet, etc.

– Consommer des crudités faciles à digérer : salade verte, tomates (sans peau), radis et concombre, des fruits bien mûrs avec modération

– Compléter avec du poisson frais, ainsi que des oeufs bio locaux, 2 fois par jour. Les protéines animales sont indispensables pour limiter la rétention d’eau et préserver la masse musculaire. De plus les jaunes d’oeufs sont riches en soufre, un oligo-élément très utile à la fonction hépatique

– Ainsi que des huiles de première pression à froid : huile de coco, huile de colza ou huile d’olive, à chaque repas, 1 cuillère à soupe. Cela permet de mieux absorber les nutriments et de favoriser la satiété.

– De la soupe chaude le soir, faite avec des légumes précédemment cités cuits dans du bouillon

Pendant combien de temps ?

Cette alimentation détox peut-être maintenue pendant 3 à 10 jours. C’est comme vous le sentez.

A vous de jouer !

Texte : © Vanessa Meril-Mamert / Photos : © Unsplash

Partager.

Répondre