LE BÉTON : UNE FORMIDABLE CAPACITÉ D’ADAPTATION

0

Lorsque l’on évoque le terme de béton, beaucoup d’entre nous font aussitôt référence au matériau utilisé pour la construction de bâtiments. Or, le béton se prête à toutes les audaces et apparaît sous diverses formes.

Le béton est un terme générique qui désigne un matériau naturel composé de granulats (sable, gravillons), de ciment, d’eau et d’adjuvants. Il existe plusieurs classes de béton car il est dosé différemment selon l’ouvrage auquel il est destiné et l’environnement auquel il sera exposé. Le recyclage du béton reste une voie à privilégier. Issu de chantiers de démolition, il est facilement valorisable, permettant ainsi d’éviter la mise en décharge. Une fois déferraillé, trié, concassé, le matériau obtenu peut être réutilisé sous forme de remblais.

LA NORME NF EN 206 : UNE EXIGENCE INDISPENSABLE POUR LA QUALITÉ DU BÉTON

Les Antilles sont concernées par le passage de cyclones et sont classées dans la catégorie de risque sismique maximal. À ce titre, la réglementation impose des contraintes liées notamment aux techniques de construction, à l’exécution des travaux et à la qualité des matériaux utilisés. Depuis 2005, le béton doit répondre à de nouvelles spécifications. Il fait l’objet d’une norme qui définit la taille des granulats, la qualité du sable, le dosage du ciment selon l’ouvrage auquel il est destiné. Enfin, sachez qu’un béton fabriqué en bétonnière ou bien manuellement n’offre pas les mêmes qualités qu’un béton produit en centrale.

Grâce à capacité d’adaptation et à ses performances, le béton prend toutes les formes et se laisse aisément modeler en se prêtant à la création d’éléments complexes. C’est ainsi que l’on peut le retrouver désormais sous forme de mobilier, de revêtements de sols ou de murs.

Le béton ciré est un revêtement destiné aux sols industriels, à l’origine, qui a fait son entrée dans l’habitat des particuliers. Son esthétisme, entre esprit brut et raffinement, allié à des qualités pratiques lui confère un certain cachet. Il s’adapte à toutes les ambiances en apportant une touche épurée à la pièce.

Il se pose sur une chape ou sur un ancien carrelage. La technique nécessite plusieurs couches entrecoupées de temps de séchage. Il s’agit à la base d’une dalle classique en béton dans laquelle est saupoudré un durcisseur minéral teinté qui le dote d’une excellente résistance et de la couleur souhaitée. La finition est assurée par une couche de résine puis par une cire acrylique.

Le béton ciré n’est pas uniquement destiné aux sols, il convient également à la décoration des murs et permet d’obtenir des effets de matières surprenants selon l’outil utilisé. Le béton ciré utilisé sous forme de peinture permet de transformer un meuble usagé en bois en un élément de mobilier contemporain.

Texte : Christine Morel
Photos :© Fotolia

Partager.

Répondre