Délimiter son terrain, quelles solutions choisir ?

0

Plusieurs raisons peuvent inciter tout foyer à ceinturer sa propriété entre le souhait de se protéger des regards indiscrets, limiter les risques d’intrusion, interdire la divagation des animaux domestiques, s’assurer de voir jouer les enfants à l’extérieur en toute sérénité …

La vaste gamme d’équipements à disposition permet d’allier esthétisme, intimité et sécurité tout en répondant aux critères pratiques et financiers de chaque occupant. Si le projet est mûrement réfléchi, une clôture peut apporter une plus-value à l’habitation par sa conception et le choix du matériau. Le grillage constitue la solution la plus économique s’il n’est pas nécessaire de s’isoler visuellement. Il est disponible en rouleau ou en panneaux soudés de différentes tailles et coloris qui peuvent atteindre jusqu’à une hauteur de 2 m. Les panneaux s’installent sur un terrain plat. Ils sont fixés entre eux par des poteaux qui assurent la solidité de la structure. L’installation d’une toile brise-vue ou d’une haie végétale, variante plus écologique, peut venir en complément du grillage pour se protéger des regards indiscrets … après quelques années selon les végétaux plantés.

Les panneaux pare-vue, disponibles en composite, en alu, en pvc ou en bois, apportent une parfaite occultation tout en apportant un esthétisme personnalisable à souhait. Ces panneaux se prêtent également à la création d’un espace plus intime dans le jardin pour abriter un spa ou un coin détente au coeur de la végétation. Le choix d’une clôture composée de lames empilables permet de moduler sa hauteur selon les caractéristiques du terrain. Pour échapper à un environnement bruyant, opter pour les panneaux bois anti-bruit, dont la face peut réfléchir ou absorber les bruits de la circulation ou du voisinage, est une alternative de choix. Ils bénéficient d’un montage facile par empilement pour atteindre jusqu’à 3 m de hauteur. Ces panneaux acoustiques sont efficaces sous réserve de les installer sur une hauteur et une largeur suffisante.

Si votre choix se porte sur des panneaux pleins, sachez que leur hauteur va influer sur leur prise au vent. C’est pourquoi, il est recommandé de sceller les poteaux, et non pas simplement de les enfoncer dans le sol, afin de s’assurer de leur solidité et de limiter le risque de basculement de la clôture.

Avant d’installer une barrière physique sur votre propriété, assurez-vous d’en connaître les limites exactes afin d’éviter tout conflit en empiétant sur le domaine public ou sur les terrains contigus. En cas de besoin, il est possible de faire appel à un géomètre-expert pour effectuer un bornage.

Plus qu’un simple accès sur la voie publique, le portail constitue un élément clé pour votre sécurité. Cet équipement est proposé en version battante ou coulissante en tailles standard ou sur-mesure. Le type d’ouverture se choisit généralement en fonction de la surface disponible ; un portail coulissant requiert une surface suffisante pour le laisser glisser latéralement. Quant au portail battant, constitué de deux vantaux, il peut s’ouvrir sur l’intérieur ou l’extérieur (sous réserve alors de ne pas empiéter sur la voie publique). Chaque modèle peut se doter d’une motorisation électrique ou solaire, qui varie selon son type d’ouverture. Il peut être également couplé à un système domotique. L’objectif reste identique ; éviter de descendre de voiture à chaque ouverture ou fermeture du portail.

La sécurité de l’habitation et de ses occupants peut être renforcée à l’aide d’un visiophone ou d’une caméra. Il peut s’agir d’une vidéo protection basique ou d’un système de télésurveillance relié à un centre de sécurité. L’offre s’est considérablement élargie grâce à des modèles de caméras très accessibles financièrement et dotées d’un accès à distance via un smartphone. Une restriction toutefois ; ne pas orienter la caméra vers la rue mais uniquement vers le portail ou les abords directs du domicile.

Texte : © Christine Morel

Partager.

Répondre