LE SOLEIL DONNE…

0

Avec les panneaux photovoltaïques et les chauffe-eau solaires, on nous promet toujours un retour sur investissement rapide. En quelques conseils, Maisons créoles va vous montrer que l’objectif est loin d’être inatteignable.

Vivre grâce à l’énergie solaire c’est d’abord contribuer à l’effort écologique, c’est « faire sa part » comme dit Pierre Rabhi. Il faut toutefois bien calculer le rapport entre le coût des équipements (prix d’achat et charges inhérentes à leur fonctionnement) de façon à ce que l’opération ne soit pas pour vous une catastrophe économique ! Quelles que soient votre relation à l’argent et vos connaissances comptables, vous devez à tout prix penser REN-TA-BI-LI-TE ! Vous n’avez pas le choix. Ainsi, au bout du compte, lorsque vous aurez mené la conquête du soleil à son terme et que votre installation commencera à générer des bénéfices et donc à rembourser votre investissement, vous serez gagnant sur tous les tableaux : économique et écologique.

Avantages et inconvénients du photovoltaïque

Voici d’abord un rapide rappel des avantages et des inconvénients du photovoltaïque. Côté avantages pour la planète, l’énergie solaire offre une ressource inépuisable, qui plus est, détentrice d’un meilleur bilan écologique que le nucléaire. Pour le particulier, elle apporte un sentiment d’autonomie par rapport aux énergies fossiles. L’autoconsommation bien menée permet non seulement une rentabilité rapide mais aussi une revente du surplus électrique à EDF, à condition, encore une fois, d’installer une puissance suffisante et au juste prix. Les coûts de fonctionnement des panneaux ne sont pas très élevés et l’entretien facile. Enfin, aujourd’hui, leur durée de vie est garantie sur 25 ans minimum.

Comme pour toute source d’énergie, il y a bien sûr quelques inconvénients à prendre en considération : l’investissement de départ important. Les technologies ont beaucoup évolué et se sont démocratisées mais les équipements restent coûteux. Il y a aussi – certes c’est moins vrai aux Antilles – la dépendance au soleil qui nécessite de recourir partiellement au réseau historique et, éventuellement, d’acheter une batterie solaire en option, ce qui augmente encore le coût global. A noter aussi, la diminution du rendement électrique au fil du temps.

Pensez bénéfices !

Les panneaux photovoltaïques produisent donc gratuitement de l’électricité, en transformant la lumière du soleil. Vous pouvez tirer des bénéfices de deux sortes dans cette opération : Des factures d’électricité réduites. L’autoconsommation énergétique permet en effet de limiter de manière sensible l’utilisation du réseau de distribution classique. En consommant moins d’énergie payante, vous aurez des factures moins salées naturellement. Un pouvoir d’achat augmenté. En vendant les excédents de votre production électrique à EDF, vous gagnerez sans effort un complément de revenus non négligeable et propre.

A NOTER : En cas de revente du surplus énergétique, vous pourrez, sous conditions, bénéficier de la prime à l’investissement. Cette aide vous permettra de réduire le coût des panneaux solaires.

Estimer le volume de production Dans tout calcul de rentabilité, il faut veiller à différencier le chiffre d’affaires des bénéfices. Le chiffre d’affaires c’est l’argent généré. Les bénéfices, eux, n’apparaissent qu’en déduction du prix d’achat des panneaux solaires et des coûts de fonctionnement. Si votre investissement est trop élevé car non adapté à vos besoins réels, vos gains ne pourront pas couvrir vos charges et votre production d’énergie ne vous garantira donc aucun bénéfice. Ainsi pour calculer la rentabilité de votre projet photovoltaïque, veillez d’emblée à ce que la production électrique soit en adéquation avec l’investissement ! Vous devez aussi estimer au plus juste le rendement des panneaux solaires pour vous assurer une rentabilité. Deux paramètres sont à considérer : la puissance crête et les conditions d’ensoleillement dans lesquelles fonctionneront vos panneaux solaires. La puissance crête indique la quantité maximale de la production photovoltaïque dans les meilleures conditions d’ensoleillement. Ainsi 1 KWC équivaut à 1 000 KWH/an. Le rendement photovoltaïque dépendra bien évidemment des conditions d’ensoleillement de votre lieu de vie, de l’orientation des panneaux, de leur inclinaison et de leur puissance. Pour information, une famille métropolitaine de 3 personnes consomme en moyenne 10 000 KWH/an. Une installation solaire de 10 KWC qui serait exposée au soleil quotidiennement pendant un 1 an produit 10 000 KWC. A NOTER : L’ensoleillement, l’orientation, l’ombrage et l’inclinaison de l’installation sont des paramètres importants. En effet, plus le panneau est exposé au soleil, plus il produit d’énergie électrique, dans la limite bien sûr de cette fameuse puissance crête. Les Réunionnais auront naturellement un avantage par rapport à leurs compatriotes dunkerquois ou lillois en la matière… Evaluer le prix des équipements Nous l’avons vu, le coût des panneaux solaires intègre leur prix d’achat et les charges découlant de leur entretien et de leur fonctionnement. Chers à leur apparition sur le marché des énergies alternatives, les équipements ont vu leur prix diminuer d’environ 80 % ces dix dernières années. Les récentes techniques de production et les nouvelles technologies assurent désormais la rentabilité du photovoltaïque malgré la disparition du crédit d’impôt. De nos jours, le prix des panneaux solaires dépend de leur puissance crête : plus elle sera élevée, plus la production sera importante.

Partager.

Répondre