Peinture en façade oui mais laquelle ?

0

Avec le temps… la peinture s’en va ! Notre climat tropical peut détériorer à vitesse grand V la façade de votre maison surtout si la peinture n’est pas adaptée au revêtement ! Il grand temps d’en remettre une couche !

La façade d’une maison est une vraie vitrine ! Si elle est abîmée, fissurée, tachée et recouverte de moisissures ou de mousse, elle dénote dans le quartier où toutes les habitations paraissent « flambant neufs » ! Un ravalement de façade avec une peinture appropriée apporte jeunesse et élégance à votre patrimoine tout en le protégeant des aléas climatiques. Difficile de s’y retrouver entre toutes les peintures extérieures de rénovation ou pour le neuf proposées sur le marché ! Vous vous posez sans doute les questions suivantes : « quel type de peinture dois-je choisir pour l’extérieur, en phase solvant, en phase aqueuse, à la chaux ? Est-ce que je souhaite une peinture décorative ou d’imperméabilisation ? Comment trouver le meilleur compromis entre esthétisme, durabilité et prix ? Comme on ne s’improvise pas façadier du jour au lendemain, n’hésitez pas et faites appel à un vrai Pro. Bien entendu, il y a un certain nombre de critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

La couleur pour l’aspect esthétique

Attention tout de même car toutes les couleurs ne sont pas autorisées ! En effet, la règlementation locale d’urbanisme peut imposer une couleur de façade pour préserver l’authenticité du quartier ou de la région. Et oui, la loi a aussi son mot à dire ! Laissez tomber le fluo, les pois…, et toutes les envies les plus décalées, ça ne passera jamais ! Et ce n’est pas tout ! Avant de relooker les murs extérieurs de votre habitation, il vous faudra passer par quelques démarches administratives. En clair, prenez la direction de votre mairie la plus proche afin d’obtenir tous les renseignements. Sous nos climats, il est vivement conseillé de choisir une peinture claire pour les façades exposées en plein soleil afin d’améliorer le confort thermique et éviter ainsi sa surchauffe et les nombreux problèmes qui en découlent. Pour les constructions neuves, la peinture claire est presque devenue une obligation pour répondre aux obligations de la RTAA DOM (réduction des coûts d’isolation intérieure).

Toutes les peintures ne sont pas adaptées à tous les revêtements

Le choix d’une peinture en extérieur est aussi fondamental que pour un revêtement mural intérieur. La peinture de nos murs extérieurs doit résister à notre climat capricieux et intense (résistance aux intempéries, aux UV) tout en ayant une bonne capacité à protéger les façades contre l’humidité. Elle peut-être est à l’eau ou au solvant. On parle alors de peinture acrylique ou pliolites mais bannissez les peintures dites Glycéro qui se font détruire par l’alcalinité du béton. La peinture mate convient souvent aux surfaces irrégulières et poreuses, raison pour laquelle elle est privilégiée en façade. La peinture satinée est plutôt adaptée aux surfaces lisses et bien préparées, quant à la peinture brillante, elle sera plutôt réservée aux surfaces métalliques.

Quelle peinture pour quelle fonction ?

Pour être belle de l’extérieur votre maison doit revêtir la plus belle robe ! Il est grand temps de rafraîchir la façade mais pas que, les nouvelles peintures sont très performantes, elles donnent le ton à l’architecture et traitent en même temps les supports fragiles ou difficiles. Ces peintures 2 en 1 ou multi-supports font fureur ! Elles facilitent l’application et limitent l’achat de nombreux pots de peintures ! Il est important de se pencher sur l’aspect technique pour en saisir toutes les subtilités. Nous avons 4 types de peintures qui différent en fonction des façades qui sont également séparées en deux familles : Décorative et Imperméabilisation.

Dans la famille DECORATIVE, nous avons…

Le Type D1 Ce sont en général des produits hydrofuges incolores qui repoussent l’eau mais aussi des lasures béton colorées qui permettent de décorer par transparence tout en protégeant le béton.

Le Type D2 Acryliques, siloxaniques, pliolites sont dorénavant toutes à l’eau. Ces peintures sont fréquemment utilisées en ravalement de façade (tous les 5 ans pour les peintures dites tropicalisées). Les peintures de décoration (film mince) mettent de la couleur sur les murs et les protègent. Un seul inconvénient : ce type de peinture est très dur et résiste mal à la microfissuration comme à la fissuration, particulièrement sur les maisons neuves.

Le Type D3  Ces peintures sont vivement conseillées pour les façades de maisons neuves souvent sujettes à des problèmes de fissuration. Elles ont de sérieux atouts ; peintures épaisses, plastiques, souples, imperméables et très résistantes au microfaïençage et à la microfissuration. Les plus élaborées sont conçues pour que l’eau glisse sur les murs, elles sont ainsi moins salissantes. Cet effet Feuille de Lotus ou Feuille de Songe est très recommandé sous nos climats par contre il est important de respecter l’épaisseur (de l’ordre de 0,45L/m2) en 2 couches pour une efficacité optimale. En cas de rénovation (tous les 6 à 10 ans), une seule couche épaisse sera nécessaire après un bon nettoyage du mur.

Dans la famille IMPERMÉABILISATION nous avons…

Type 11 à 14 Ces peintures d’imperméabilisation sont un peu plus complexes à utiliser et font souvent l’objet d’une garantie décennale. Destinées aux immeubles en béton banché et aux maisons construites avec des blocs américains recouverts d’un enduit traditionnel. Ces peintures sont révolutionnaires ! Non seulement elles imperméabilisent les façades mais elles renforcent les points singuliers sujets à la fissuration (de 0,2mm jusqu’au 2mm). Au-delà, la peinture ne peut pas masquer les défauts ! Il est à noter que ces systèmes d’imperméabilisation doivent être appliqués dans les règles de l’art, donc, obligatoirement par des professionnels agréés par le fabricant de peinture durant l’année d’exécution. Une assurance sera mise en place pour couvrir tous les travaux de peinture. La liste d’artisans agrées sera remise sur demande par le fabricant ou l’importateur de peinture.

Mur préparé

Si vous décidez de vous lancer dans l’aventure sans l’aide d’un professionnel qualifié pour l’application de peintures décoratives, voici quelques conseils.

1/ Il est préférable de peindre quand la température est un peu moins élevée et l’air est moins chargé en humidité. Ne peignez pas en plein soleil et sur un mur chaud, attendez que l’ombre fasse son apparition sur le mur ce qui évitera l’apparition de fissures.

2/ Préparez la surface avec un nettoyeur haute pression par exemple et éliminez champignons et moisissures à l’aide d’une brosse. Enfin, comblez les trous ou fissures à l’aide d’un enduit de rebouchage fibré.

3/ Appliquez une sous couche et laissez sécher avant d’appliquer la première couche de peinture.

Conseil de l’Expert : Deux labels écologiques s’appliquent sur les produits vendus en France : Ecolabel Européen et Norme Française (NF) Environnementale. Ils garantissent leur qualité finale tout en limitant l’impact de leur processus de production sur l’environnement et sur la santé humaine.

A noter : il est possible de bénéficier d’un prêt à taux zéro pour une rénovation de façade si les travaux sont liés à la mise en oeuvre d’une isolation thermique par l’extérieur et réalisés par un artisan agréé.

Partager.

Répondre