The Brando, parenthèse exceptionnelle entre le monde et le paradis

par Maisons Créoles

En Polynésie française, “The Brando” est un resort de luxe d’une nature particulière, installé sur l’île totalement privée de Tetiaroa. Le lagon est composé de 12 “motus”, petits îlots que baigne un lagon turquoise, à une soixantaine de kilomètres à vol d’oiseau de la côte Nord de Tahiti.

Cet atoll entièrement cerclé par une barrière de corail est accessible uniquement par voie aérienne. Depuis ses origines, il a toujours été une sorte de retraite confidentielle où l’on vient se ressourcer dans une nature d’une beauté époustouflante. Un lieu quasiment sacré imprégné d’une aura exceptionnelle. Après la famille royale, c’est Marlon Brando qui en fit sa résidence très privée trois décennies durant.

Pour  l’agence ID associés , intervenir sur « The Brando à Tétiaroa »  est un jeu de nuances, et subtilités, une volonté forte de se mettre au service du lieu, le valoriser. Comme s’effacer pour privilégier et protéger la nature, son environnement…

Vivre au Brando, c’est adhérer à un paradigme, une vision d’un monde en harmonie avec son futur, « la terre ne nous appartient pas nous l’empruntons à nos enfants ». C’est aussi avoir une certaine approche du luxe, faite d’une élégance discrète, d’authenticité des matières, c’est sur cette philosophie qu’a été développée l’architecture intérieure des villas, des espaces publiques et du spa.
Pour la villa, on glisse dans l’architecture vernaculaire de Pierre Jean Picart, un vocabulaire entre tradition et contemporain, privilégier la vue vers la nature, renforcer l’esprit du dépaysement, induit par un tel voyage. Les matériaux participent à cette approche, parquet en bambou rétifié, murs en chêne tissé, bois exotiques gougés, jeu de tons blonds, qui se conjuguent avec la structure de la villa. Le mobilier en sucupira, les canapés, les luminaires, tous dessinés par ID Associés, l’ensemble décliné dans l’esprit du voyage. Des meubles aux formes légères pour privilégier l’espace, autre définition du luxe. Des meubles ethniques, comme patinés par le temps, des œuvres d’art ou des objets locaux, contribuent à renforcer l’identité Polynésienne.
Les tulles et les rideaux aux blancs immaculés flottent au gré des zéphires de l’atoll, c’est aussi dans cet éloge du blanc que se décline la salle de bains, où un sol en galets se compose avec des murs en marbre blanc. Les plans vasques et les colonnes lavabos cadrent admirablement le paysage. Une baignoire extérieure invite à la rêverie entre ciel et palmiers.
Dépayser et rassurer, trouver ce fragile équilibre entre l’ailleurs et l’intime. Les lieux publics, restaurants, bars, salon culturel, déclinent cette philosophie, un dialogue entre l’architecture et l’architecture intérieure.
Une écriture où est banni le luxe ostentatoire, la volonté de s’inscrire dans cette démarche environnementale du projet, par l’emploi de matières, comme le bambou, pour les parquets (sa croissance rapide en fait une matière au renouvellement permanent), ou aux placages de bois reconstitués.
Une économie des effets, ne pas renchérir dans les compositions effrénées de tout et de trop. La simplicité au cœur de la recherche, comme une sagesse environnementale. Déterminer une nouvelle approche du vrai luxe, hors des tendances, de la mode qui se démode, seul le style reste, pour paraphraser Coco Chanel. Et du style The brando en possède, simplement par ce parti architectural développé avec tous les acteurs du projet ; laisser, autant que faire se peut, la place à l’imaginaire sans minorer le confort matériel. La réponse à la question du beau, moderne est inutile, le voyageur doit se sentir bien, simplement, luxueusement, ces deux mots qui peuvent si bien fonctionner ensemble.
Pour le spa, le contact avec la nature est l’esprit même de la démarche, comme des cabanes dans les arbres, ou des nids d’oiseaux. Les fonctionnalités sont désormais connues, les dissimuler et les intégrer dans des matières comme des tressages de bois flottés, des lauzes en dalles volcaniques, des frises en nacre. Des matières sensibles et sensuelles, le tactile et le visuel, une perception de la nature dans sa dimension onirique.
L’histoire d’un tel lieu emblématique s’écrit avec tous ces détails, elle n’est  dictée ni par les modes, ni par la communication, elle est née d’une volonté commune, d’élégance, de distinction, de séduction.
C’est en cela que The Brando est différent et unique !
Photos : © The Brando et Roberta Valerio

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire

À Propos

Si embellir, agrandir, transformer, décorer, colorer votre Home Sweet Home est au cœur de vos préoccupations vous êtes à la bonne adresse ! 

Feuilletez le Magazine
en ligne !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de nos dernières actualités !

 

• Inspirations déco

• Lifestyle & évasion

• Shoppings tendance

 

© 2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by MaisonCréoles