La montre la plus folle et la plus complexe mise au point à ce jour

par Maisons Créoles

A l’occasion de l’un des concours de design les plus respectés dans le monde, le Red Dot Design Award., la HM6 Space Pirate a remporté le prix le plus convoité du concours. Cette montre en titane signée MB&F, est directement inspirée du manga Capitaine Flam et notamment du vaisseau spatial du héros, le Comet, avec ses deux sphères reliées par une passerelle tubulaire.

Résultat : un boîtier qui ignore délibérément les angles droits et surfaces planes, préférant les sphères et courbes tendues… Un plaisir visuel et ergonomique, mais un défi considérable en termes d’usinage et de finition. Une montre au design hors du commun – spécialité de la marque suisse MB&F – et disponible pour quelques 200 000 euros.

Horological Machine N°6 (HM6) « Space Pirate » a été conçue pour fonctionner dans un environnement hostile : l’espace autour du poignet. Elle peut donc survivre aux accélérations puissantes, aux radiations thermonucléaires, aux variations de température extrêmes et au risque permanent de collision. De plus, elle ne pèse que 75 grammes, la marque ayant choisi du titane comme matériau principal.

À chacun des quatre coins du boîtier biomorphique, on découvre une sphère composée, dessus et dessous, de dômes en saphir transparent. En surface, vers l’avant, deux indicateurs semi-sphériques tournent à la verticale (à 90° par rapport au moteur) et affichent les heures et les minutes avec de grands chiffres lisibles. Vers l’arrière, deux turbines sphériques, entraînées via un rouage multiplicatif par le rotor, tournent à l’horizontale pour réguler le système de remontage et réduire les frottements ainsi que l’usure à la clé en cas de vitesse excessive.

Le dôme central abrite le régulateur de précision du moteur de la HM6, un tourbillon 60 secondes volant. En plus d’être un tourbillon volant fonctionnel, celui-ci est en prime spectaculaire. Il s’est imposé faute de place suffisante sous le dôme en saphir, car il ne nécessite pas de pont supérieur : la fonction a épousé la forme.

Cependant, la protection contre les redoutables radiations thermonucléaires offerte par un dôme transparent sur le cockpit d’un vaisseau spatial est faible – même pour un vaisseau spatial de poignet. Aussi, « Space Pirate » dispose d’un bouclier semi-sphérique en titane rétractable. Quand il est fermé, celui-ci bloque les rayons nocifs (en particulier les rayons UV) et empêche l’oxydation prématurée des huiles dans le moteur. Une couronne placée à 9 heures actionne l’ouverture et la fermeture en un clin d’œil.

Alors que la coupole au sommet de la HM6 « Space Pirate » offre un point de vue spectaculaire sur le moteur sophistiqué, l’ouverture en verre saphir sur le fond dévoile les finitions raffinées de plus de 475 composants du mouvement extrêmement complexe, fruit de plus de trois ans de développement. Au verso, l’on découvre également une partie du mécanisme de remontage dont le rotor-astérohache en platine 950.

Si les courbes douces et les « yeux » saillants donnent à Horological Machine N°6 une apparence de gentil extra-terrestre, le titane grade Ti-6Al-4V, métal résistant à plus de 400° employé dans l’aéronautique, confère à l’exosquelette une robustesse impressionnante. Pour renforcer la structure et rattacher les cornes, une ceinture longitudinale en titane entoure la coque.

Photos : © MB&F

Vous aimerez aussi

Laissez un commentaire

À Propos

Si embellir, agrandir, transformer, décorer, colorer votre Home Sweet Home est au cœur de vos préoccupations vous êtes à la bonne adresse ! 

Feuilletez le Magazine
en ligne !

Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de nos dernières actualités !

 

• Inspirations déco

• Lifestyle & évasion

• Shoppings tendance

 

© 2022 – All Right Reserved. Designed and Developed by MaisonCréoles