SOLEIL ET VITAMINE D, LE DUO GAGNANT POUR MON BIEN-ÊTRE !

0

Ah! Prendre un bain de soleil. Sentir les rayons chauds caresser notre peau…puis fuir à toutes jambes se cacher à l’ombre car on a, au choix, peur de prendre un coup de soleil, ou peur de ressembler à un pain resté trop longtemps au four !

Nous entretenons une relation mifigue mi-raisin avec le soleil, nous qui vivons sous les tropiques. Et pourtant, ceux qui vivent dans l’Hexagone nous envient ! Et ils ont raison : la lumière du soleil est bonne pour la santé. C’est un antidépresseur naturel. Le soleil nous rend plus souriants, on a l’impression d’avoir plus d’énergie. Sans soleil, le moral est à plat: c’est la fameuse dépression saisonnière, due au manque de luminosité pendant la période hivernale. La science a révélé depuis longtemps les bienfaits que l’on retire à s’exposer aux rayons du soleil et en voici 10 :

1. Améliorer l’humeur et l’énergie grâce à la sécrétion d’endorphines

2. Traiter la dépression saisonnière

3. Traiter certaines maladies de la peau comme le vitiligo, le psoriasis, l’eczéma, etc.

4. Soulager les douleurs dues à la fibromyalgie

5. Réguler les taux de mélatonine

6. Favoriser un sommeil réparateur

7. Synchroniser notre horloge biologique

8. Renforcer le système immunitaire

9. Stimuler nos fonctions cognitives

10. Fabriquer de la vitamine D

L’un des effets les plus remarquables du soleil sur notre organisme est qu’il nous permet de fabriquer de la vitamine D. Nous sommes de plus en plus sensibilisés sur l’importance de la vitamine D, notamment sur la santé des os et des dents. En revanche, peu se rendent compte qu’il est de plus en plus difficile d’en avoir assez, même en vivant sous les tropiques.

La vitamine D est essentielle dans de nombreux processus physiologiques.

• Elle est essentielle pour la fixation du calcium dans les os

• Il a été démontré qu’elle permet de diminuer les symptômes de l’asthme

• Protège contre plusieurs cancers, contre les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose, la sclérose en plaques, le diabète de type 1 chez l’enfant

• Elle protège des caries dentaires

• La vitamine D est essentielle au développement de l’enfant, jouant un rôle vital dans la croissance et le maintien de leurs os et système immunitaire.

En France, l’étude SU.VI.MAX a démontré que plus de 70% des adultes sont déficients en vitamine D. Pire encore, ce chiffre s’élève à 90,4% pour les femmes ménopausées. Il convient donc d’agir car notre peur du cancer de la peau a engendré une génération de carencés en vitamine D! Et nous qui vivons aux Antilles ne sommes pas épargnés par cette menace pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, la pigmentation de votre peau est comme un écran solaire naturel. Cela est du à la présence de mélanine. Conséquence, une personne à la peau très sombre a besoin de dix fois plus d’ensoleillement qu’une personne à la peau claire pour synthétiser la même quantité de vitamine D. Cela implique que si en 15-30 minutes, une personne claire peut fabriquer une quantité optimale de vitamine D, il faudra 2 heures à une personne foncée pour fabriquer la même quantité !

Mais ce n’est pas tout : aujourd’hui, la plupart des adultes passent jusqu’à 90% de leur temps en intérieur. Cela creuse encore le terrain de la carence en vitamine D. Pour produire cette fameuse vitamine D, vous avez besoin d’exposer votre peau au soleil, sans crème solaire, pendant 15 à 30 minutes pour les peaux claires, chaque jour quand il y a suffisamment de rayons ultraviolets UVB. Et malheureusement, ces UVB sont filtrés par l’atmosphère et la couche d’ozone si le soleil n’est pas situé à un angle d’au moins 50° au-dessus de l’horizon. Ce qui fait qu’ils ne sont disponibles que pendant le printemps et l’été pour les pays de la zone tempérée. Les mois où le soleil est à un angle de moins de 50° de l’horizon, les UVB sont bloqués (ils peuvent l’être aussi par les nuages), mais pas les UVA. Or les UVA sont les rayonnements dangereux responsables des effets néfastes du soleil: cancer de la peau et vieillissement prématuré. Donc même si l’exposition aux UVA vous donnera une peau bronzée, s’ils ne sont pas accompagnés des UVB, vous vous faites plus de mal que de bien et mieux vaut rester à l’abri.

Le moment où les fameux UVB sont efficaces, c’est en milieu de journée entre 11h et 16h…Eh oui, pile poil au moment où on vous dit de ne pas vous exposer! En fait, de nombreux expert incitent à s’exposer, mais intelligemment: porter un chapeau pour protéger la peau de son visage, fragile, et ne pas s’exposer trop longtemps. Concernant la crème solaire, elle bloque les UV et il est donc impossible de synthétiser de la vitamine B si on s’en est tartiné…

Outre le fait de s’exposer prudemment et modérément au soleil, vous pouvez prendre des compléments alimentaires de vitamine D naturelle. La quantité de vitamine D requise dépend de différents facteurs: l’âge, l’endroit ou l’on vit, et la couleur de peau. Eh oui, les personnes à la peau foncée, comme les Noirs, les métisses, les maghrébins, etc. ont besoin de plus de vitamine D: il serait conseillé de doubler la dose recommandée (soit entre 800 et 1 200 UI). Quand au type de vitamine D que vous achetez, la encore prudence: il y a vitamine et vitamine D. En l’occurrence la D2, d’origine végétale et la D3 d’origine animale. Il s’avère que la D3 est beaucoup plus efficace et sans risques de toxicité.

Enfin, peu d’aliments courants apportent une quantité appréciable de vitamine D. Cependant, on en trouve dans les poissons gras, le lait, le beurre, le fromage. La meilleure source de vitamine D naturelle se trouve dans les huiles de foie de morue.

Texte : © Vanessa Méril-Mamert – Photos : © Unsplash

Partager.

Répondre