CONCEVOIR son plan d’éclairage

0

Vous aimez profiter d’une ambiance cosy pour lire un livre le soir dans un coin du salon ou encore bénéficier d’un éclairage doux mais franc au-dessus de la table à manger car il vous arrive d’y travailler l’après-midi ? La lumière joue un rôle important dans nos vies ainsi que dans nos maisons. Elle est fonctionnelle mais aussi décorative grâce aux suspensions, lampes et appliques. Pour réussir au mieux vos ambiances lumière, le plan d’éclairage est une étape dans la construction ou la rénovation à ne pas négliger.

Un plan d’éclairage, kézako ?

Aussi appelée étude d’éclairage, cette étape peut être réalisée par un conseiller externe, architecte d’intérieur ou par votre promoteur. Le plan d’éclairage permet de déterminer les points d’entrée et de sortie de lumière naturelle afin de savoir où et comment éclairer votre habitation. A la fin de l’étude, vous obtenez un plan de votre maison avec des propositions concrètes des zones à éclairer et de quelle façon. Vous pouvez selon votre budget et vos besoins, établir un plan sur l’ensemble de la maison ou encore sur une seule zone. Par exemple, si les installations sont terminées chez vous mais que vous souhaitez éclairer votre jardin, c’est possible d’y réaliser un plan d’éclairage.

Il est conçu à partir du plan de votre maison. La configuration de votre habitation mais aussi les ouvertures telles que les portes et fenêtres y ont leur importance, mais pas seulement. La disposition de vos meubles ainsi que les activités pratiquées dans chaque pièce sont également des informations importantes à fournir. Cela évite par exemple, un contre-jour sur l’écran de la télévision. Ou encore de sous-dimensionner la lumière d’un couloir où vous avez pour habitude de vous maquiller le matin avant de partir au travail.

Vous construisez ?

Le plan d’éclairage a la possibilité de se faire bien en amont. C’est généralement ce qui est apprécié par les conseillers qui aiment être impliqués en début de projet. Cela permet d’intégrer le câblage ainsi que les points d’éclairage dans le process de construction. C’est la situation idéale et la moins contraignante car vous pouvez laisser libre court à votre créativité en partant d’une page blanche.

Si vous êtes en plein chantier de rénovation et que vous avez pour projet de faire arracher les câbles, alors le plan d’éclairage est envisageable. Un conseiller peut l’établir à partir du plan de votre maison et travailler l’éclairage de base sur les luminaires existants.

Économique et écologique

Faire réaliser un plan d’éclairage en faisant appel à l’expertise d’un professionnel est un investissement qui paie sur le long terme. Concernant la dépense énergétique, il sera à même de vous conseiller sur la meilleure façon d’éclairer votre projet mais également d’économiser de l’argent en remplaçant par exemple, vos ampoules classiques par des LED. Ces dernières plus chères à l’achat mais d’une durée de vie d’environ 15 années plus longue, permettent une économie de 400 euros par habitation en moyenne.

En ce qui concerne le prix, vous pouvez obtenir un plan d’éclairage à partir de 150 euros. Il ne s’agit donc pas forcément d’une étape très coûteuse et à ce prix, vous obtiendrez un plan avec toutes les informations sur les points lumineux des pièces, ainsi que des propositions pour éclairer votre maison de façon économique et maligne, tout en créant des ambiances cosy, moderne ou romantique.

Conseils et astuces

Dans un premier temps, observez attentivement chaque coin de votre maison. Où se trouve la lumière naturelle ? Quelle zone mérite plus d’attention ? Cela peut être une peinture à mettre en valeur ou encore un coin lecture que vous avez envie de rendre plus confortable. Vous ferez ainsi la distinction entre éclairage fonctionnel, comme des lampes au-dessus de votre plan de travail dans la cuisine, et éclairage d’ambiance sur la véranda. Sur votre plan d’éclairage, commencez toujours par votre lumière fonctionnelle. Dessinez votre espace en y respectant l’ordre de grandeur et l’emplacement de vos meubles actuels ; indiquez également où se trouvent les prises et commutateurs ainsi que la fonction des points de lumière existants. Une fois ces informations mises à plat, il vous sera plus simple d’expliquer à un professionnel vos besoins ou encore de réaliser vous-même les ajustements nécessaires.

Texte : Carol’ann AJANANY

Partager.

Répondre