BIEN CHOISIR SON MATELAS

0

Vous êtes sur le point de changer votre literie car vous dormez mal, vous vous réveillez avec des douleurs au dos … Voici quelques conseils pour choisir le matelas qui vous convient.

Si sa taille est un critère essentiel pour le confort, elle varie selon la corpulence des ses utilisateurs et l’espace disponible dans la chambre. Les dimensions ont évolué pour s’adapter aux morphologies actuelles. Nombreux sont ceux à délaisser le classique 140 x 190 cm pour s’orienter vers un Queen Size (160 x 200 cm) et King size (180 x 200 cm) et ainsi bénéficier d’un confort accru.

N’imaginez pas qu’épaisseur rime obligatoirement avec qualité même si la tendance est aux matelas de plus en plus épais. Intéressez-vous plutôt à sa composition. Pour mieux vous y retrouver, sachez que les modèles les plus épais (jusqu’à 27 cm) sont généralement ceux à ressorts. Ceux en mousse, latex ou à mémoire de forme ont, en général, une épaisseur allant jusqu’à 20 cm. Le matelas doit maintenir la colonne vertébrale dans une bonne position. En cas de douleurs dans le dos, il est conseillé d’opter pour un soutien assez ferme. Le soutien d’un matelas s’étend de souple à très ferme. Il se choisit selon la taille et le poids des utilisateurs ; ainsi une corpulence importante conduit à s’orienter vers un matelas très ferme alors qu’un matelas souple convient à une personne à la silhouette moins imposante.

Un matelas est constitué de plusieurs couches de garnissage et du coutil, sa matière et son garnissage vont influer sur ses caractéristiques. Composé de laine, coton, lin, polyester, bambou … le coutil recouvre le matelas et participe à la qualité d’accueil du matelas. Il bénéficie généralement de traitements visant à garantir une bonne hygiène (entre traitement anti-moisissures, anti- acariens, antibactérien, hypoallergéniques (asthme, eczéma). Assurez-vous que les traitements sont non chimiques et bien naturels. Le matelas déhoussable reste le must en termes d’hygiène car il permet un nettoyage en profondeur. Le sur-matelas, en latex, microgel, fibres naturelles, à mémoire de forme, constitue un bon accessoire qui peut apporter un supplément de confort non négligeable.

L’indépendance de couchage est un autre critère non négligeable lorsqu’on sait qu’une personne se retourne en moyenne 40 fois dans une nuit. Il s’avère ainsi essentiel, pour un couple, de préserver le sommeil de l’autre en optant pour une bonne suspension. Cette notion d’indépendance de couchage n’est plus synonyme de matelas séparés pour bien dormir à deux. Elle est optimisée avec des matelas sur-mesure dont le soutien est individualisé pour que chaque conjoint puisse choisir son confort de couchage indépendamment de l’autre.

Le plus confortable des matelas ne fournira pas un confort optimal s’il est associé à un sommier non adapté ou déformé par les années. En toute logique, il est ainsi préconisé de changer le sommier en même temps que le matelas.

Les meilleures associations matelas-sommier : Matelas mousse, latex, à mémoire de forme & sommier à lattes pour un soutien ferme ; Matelas à ressorts & sommier à lattes pour un soutien plus ferme ; Sommier à ressorts & matelas à ressorts pour un soutien souple.

Tester le matelas

Rien de tel qu’un test du matelas que vous envisagez d’acheter car cet investissement n’est pas anodin ; sa durée de vie est au maximum de 10 ans. Prenez le temps de vous allonger sur le matelas, appuyez votre coude pour estimer sa densité. Si vous êtes en couple, bougez pour vérifier que vos mouvements ne perturbent pas votre conjoint.

Texte et photos : @ Christine Morel

Partager.

Répondre