CHEETAH PLAINS – AFRIQUE DU SUD

0

Cette maison d’architecte dessinée par ARRCC en Afrique du Sud, fait partie du lodge Cheetah Plains, situé dans un endroit inattendu, la réserve animalière de Sabi Sand, dans le parc national de Kruger. Les architectes y ont réinventé l’architecture traditionnelle de style safari pour créer des bâtiments alliant l’architecture durable à une esthétique minimaliste, et réaliser un contraste saisissant avec le paysage naturel.

A Cheetah Plains, le lodge est divisé en trois espaces privés distincts surnommés les « Plains Houses ». Ceux-ci, contrairement aux lodges traditionnels, sont constitués de grappes de bâtiments. Chaque Plains House dispose ainsi d’une cour privée avec un vaste salon décloisonné, d’une salle des médias, d’une salle à manger, d’une cuisine avec Chef dédié et d’un espace bar avec cave à vin attenante et climatisée. Ces espaces de vie communautaires sont chacun entourés de quatre grandes suites. Les salles de bain ouvertes sur l’extérieur, offrent un environnement de plein air passionnant pour une expérience unique.

A cela s’ajoute une piscine privée chauffée, au bord de laquelle se dressent des pavillons sculpturaux en acier rouillé, inspirés par la canopée et plus particulièrement de l’arbre local, le Tamboti, dont le toit filtre les rayons du soleil. Les formes architecturales angulaires qui signent la conception, rappellent également les épines d’acacia indigènes de la région. La disposition fracturée des bâtiments a d’ailleurs permis de conserver les arbres présents sur le site et de construire autour d’eux, renforçant le sentiment d’intégration du lodge dans son environnement.

Alors que le béton produit des lignes droites, la créativité réside dans l’utilisation de matières premières qui fondent les bâtiments dans le paysage et permettent la fluidité des formes architecturales de l’extérieur vers l’intérieur. Ainsi, le mica, l’acier Corten naturellement rouillé et des éléments en bois, apportent chaleur et textures brutes, voire terreuses. Là où l’architecture est vierge et linéaire, le design d’intérieur introduit douceur et texture. L’idée étant de redéfinir le luxe avec un résultat à la fois typiquement africain, mais indéniablement moderne, aux finitions naturelles et aux détails sophistiqués : tissus richement texturés, cuirs vieillis et bois dont le grain a été subtilement compensé avec des détails élégants or, bronze et noir.

Beaucoup de meubles ont été conçus sur mesure par ARRCC et OKHA en collaboration avec des artisans locaux, dont Colin Rock, Pierre Cronje et Gerrit Giebel. Les tables de salle à manger, faites d’une seule pièce de bois de plomb, représentent un élément central dans chaque « Plain House ». Suspendus au-dessus, les lustres en verre soufflé à la main de Martin Doller reflètent la lumière naturelle environnante.

« Nos modes de vie sont modernes, la nature est brute et primale. C’est dans ce contraste qu’il existe une belle tension », déclare l’architecte Stefan Antoni. « L’architecture existe pour améliorer l’expérience outdoor – non pas pour l’imiter, mais pour la compléter, afin que les hôtes puissent profiter directement de la brousse ».

Architecture & Décoration Intérieure : ARRCC – Photos : © Adam Letch

Partager.

Répondre