LE BANANIER D’ORNEMENT

0

Les bananiers dits « décoratifs », sont pour la plupart originaires du Sud-Est asiatique.

Très prisés dans nos jardins exotiques, ils apprécient des sols riches et humides et font partie des nombreuses variétés de bananiers qui existent à travers le monde et qui sont des herbes vivaces. Ces variétés appartiennent au genre Musa et à la famille des Musacées qui regroupe environ 50 espèces ayant la particularité d’offrir de magnifiques épis floraux colorés.

Quelques variétés autour du monde

Musa Velutina, est endémique du Vietnam, d’Inde. C’est l’un des plus petits bananiers décoratifs, qui s’élève à moins de deux mètres. Cette espèce offre des fleurs à bractées roses et des mini régimes roses à la peau veloutée.

Musa Ornata, est endémique de la Birmanie. L’espèce type porte une inflorescence rose, mais on trouve des variétés aux inflorescences de couleur blanche, rouge, bronze, orange. Ses petites bananes emplies de graines ne sont pas comestibles.

Musa Basjoo ou bananier de Chine est un plant rustique très ornemental, dont les feuilles sont claires et trapues. Le plant qui offre une inflorescence de fleurs jaunes pâles, protégées par une bractée brune, se plait au soleil et à la mi- ombre.

Bananier Musella Lasiocarpa, lotus d’or ou bananier des Neiges ou bananier Sacré de Bouddha, car planté au pied des temples Bouddhistes, est originaire de Chine, du Yunnan. Cette espèce rustique est devenue rare, car ses fleurs étaient autrefois utilisées dans la pharmacopée, et ses feuilles servaient d’aliment fourrager au bétail.

Ce bananier dont le pseudo-tronc est légèrement renflé à la base, pousse en touffes, et son feuillage vert /gris bleu, de grande taille est dressé, épais, caduc et résistant. Ses rejets sortent du pseudo-tronc et non du bulbe comme pour les autres bananiers. Sa grosse fleur nectarifère et méllifère qui peut tenir quatre mois, évoque un artichaut de couleur jaune/orangée. Elle est reproduite et intégrée dans l’architecture des temples. Symbole du sacré et du noble, dans la religion bouddhiste, elle est l’incorporation de la 7ème fée dont la bouche lorsqu‘ elle parle, est emplie de fleurs de lotus d’or. Le plant qui résiste aux bords de mer apprécie des sols riches et bien drainés.

Musa Coccinea (Andrews, 1799) se retrouve depuis la Chine jusqu’au Vietnam. Ce bananier aux feuilles minces et fines produit une belle fleur rouge vif dressée vers le ciel, évoquant une main. Ses fleurs se retrouvent à l’étal des fleuristes et peuvent tenir deux mois en bouquet. Le plant qui résiste aux bords de mer apprécie des sols riches et bien drainés.

Plantation

Appréciant des sols riches et bien drainés, se plaisant au centre de massifs ou en pot, ses rejets peuvent être divisés et prélevés quand ils font une quarantaine de centimètres et qu’ils portent au moins cinq feuilles. Pour favoriser la cicatrisation on peut saupoudrer l’entaille avec de la poudre de cannelle ou de charbon de bois. Le bananier peut aussi être planté en pot sur une terrasse.

Bouddha, souvent représenté à l’ombre d’un bananier, a fait de cette herbe le symbole de la fragilité du monde, car après avoir porté ses fruits, sa partie supérieure meure.

Texte & Photos : © Angel St Benoit

Partager.

Répondre