Tout comme notre peau, nos cheveux doivent affronter la période des vacances. Agressés par le vent, le sel, le chlore, les UV… ils se dessèchent, la fibre est altérée. Il est donc important de prévoir une protection adaptée pour prendre soin de nos cheveux.

A la plage, si la crème à indice de protection élevé est devenue incontournable, l’idée de protéger nos cheveux semble beaucoup moins évidente. Certes, à petite dose le soleil peut donner de jolis reflets et stimuler la croissance du cheveu, mais une exposition importante aux UV reste néfaste pour notre chevelure tout comme pour notre peau. Alors, pour éviter qu’à la fin des vacances, les cheveux ne deviennent secs, cassants, ternes, rêches et fourchus, on pense à bien les protéger, à les laver soigneusement et à les réparer. Des gestes simples à adopter au quotidien, car les cheveux aussi ont besoin d’être dorlotés…

Pour commencer, on veille à appliquer avant et pendant l’exposition un spray non-gras ou une huile sèche protectrice qui va renforcer la fibre capillaire pour la protéger des mauvais rayons du soleil tout en lui offrant brillance et vitalité.

Tout comme pour la crème solaire, on renouvelle l’application toutes les deux heures et après chaque baignade.

A la sortie de l’eau, on essaie de rincer ses cheveux à l’eau claire. On pense également à porter un chapeau pour protéger le cuir chevelu qui n’est pas à l’abri d’un coup de soleil !

De retour à la maison, se laver les cheveux est essentiel, de même que le choix des bons produits. C’est pourquoi il est conseillé d’opter pour un shampoing solaire généralement renforcé en agents nutritifs. Ce type de shampoing permettra d’éliminer le sel et le sable en douceur tout en réparant en profondeur. L’après-shampoing sera ensuite appliqué des mi-longueurs jusqu’aux pointes, pendant 3 à 5 minutes pour un résultat optimal. Deux fois par semaine, on applique également un masque régénérant en recouvrant la chevelure d’une serviette de bain chaude pendant le temps de pose. Karité, beurre de cacao, argan, les principes contenus dans ces masques vont adoucir et réparer.

Une à deux fois par semaine, on applique généreusement une huile végétale pure sur les longueurs et les pointes avant d’aller se coucher. Huile d’avocat, de ricin, de jojoba, d’argan, de karité, de coco, de monoï… il n’y a que l’embarras du choix. Au réveil, les cheveux seront doux, brillants et hydratés en profondeur.

D’autres gestes peuvent prévenir des agressions du soleil tels que la prise de compléments alimentaires, la consommation d’aliments riches en carotène (fruits et légumes de couleur orange) ou encore le choix de coiffures adaptées. En effet, le vent décoiffe, emmêle et casse la fibre capillaire. Pour que les cheveux restent en place, on opte pour une tresse, un bun ou on mise sur un foulard, qui les protègera, les empêchera de bouger.

Les cheveux colorés ou décolorés sont quant à eux les plus vulnérables car déjà fragilisés par la coloration. Ils nécessitent des soins spécifiques pour éviter que la couleur ne vire ou se délave. Si une coloration tourne au désastre, il existe tout de même des shampoings spéciaux qui limitent voire neutralisent les changements de couleurs indésirables.

Texte : Jessica Lebrat
Photos : Shutterstock

Connexe Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOTRE MAGAZINE EN LIGNE

Bienvenue !

Connectez-vous à votre compte ci-dessous

Créer un nouveau compte !

Remplissez les formulaires ci-dessous pour vous inscrire

Récupérez votre mot de passe

Veuillez entrer votre nom d'utilisateur ou votre adresse email pour réinitialiser votre mot de passe.

Ajouter une nouvelle playlist

Êtes-vous sûr de vouloir déverrouiller cet article ?
Déverrouillage restant : 0
Êtes-vous sûr de vouloir annuler l'abonnement ?